Femmes et retraites : saison 2013 Par Christiane Marty – Fondation Copernic – 4 juillet 2013

vendredi 30 août 2013

http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article953
Une nouvelle réforme est prévue en 2013 pour faire face à une aggravation plus importante que prévue du déficit des caisses de retraite, qui atteindrait progressivement 20 milliards d’euros en 2020. La raison de ce déficit n’a rien à voir avec des évolutions démographiques, mais est essentiellement liée à la crise, comme l’indiquent le Conseil d’orientation des retraites (COR) et après lui le rapport Moreau. Les politiques d’austérité, la baisse d’activité et le chômage conduisent en effet à une baisse des recettes sociales (et fiscales).

Le gouvernement annonce que cette réforme sera menée au nom de la justice sociale et de la réparation des injustices. Rien de nouveau, cette référence à l’équité était omniprésente lors des précédentes « réformes » de retraite… qui ont pourtant fait peser tous es efforts sur les salarié-es et les retraité-s et ont conduit à une importante baisse du niveau des pensions. Elles ont eu des conséquences encore plus négatives pour les femmes, et leurs effets n’ont pas fini de se faire ressentir, alors que les inégalités de pension sont très importantes entre les sexes. Il est donc utile de faire un point sur la situation et les enjeux actuels pour les femmes.

La première partie de ce texte présente les effets sur les pensions des femmes et sur les inégalités entre les femmes et les hommes des mesures mises en œuvre depuis 30 ans.

Contrairement à un certain discours lénifiant sur une évolution qui irait dans le bon sens, il reste indispensable de prendre des mesures volontaristes pour améliorer la situation dès aujourd’hui. On verra aussi que la question de la retraite des femmes ne peut pas être réduite à une question « spécifique », et qu’au contraire, la réflexion sur l’avenir des retraites gagnerait à partir de la situation des femmes.

La deuxième partie oppose à la logique libérale actuelle qui sous-tend les réformes successives, une logique féministe qui permet de concilier l’objectif d’assurer un niveau de pension suffisant et en même temps d’évoluer vers un modèle de retraite cohérent avec l’exigence d’égalité entre les femmes et les hommes.

La troisième partie montre que réaliser l’égalité de genre sur les taux d’activité et l’égalité de salaires permet d’améliorer très sensiblement le financement des retraites... (la suite en pdf ci-dessous)


titre documents joints

Femmes et retraite

30 août 2013
info document : PDF
272.2 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 49 / 453294

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Travail, Retraite   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License