Le Front National est mis en cause dans des affaires d’évasion fiscale

mardi 31 mai 2016
par  Attac03Vichy
popularité : 95%

Des actes en contradiction avec le discours...

Près de chez nous, le journal La Montagne [1] avait déjà révélé l’écart entre le discours et la pratique d’un élu tête de liste FN à Cusset... en rendant compte de sa démission suite à sa mise en examen pour « enregistrement, détention et diffusion d’images à caractère pédopornographique". L’authenticité et la valeur de leur discours sur la famille en avait subitement pris un coup...

En Seine et Marne, des militants du Front National eux aussi n’avaient pas hésité à pousser la contradiction en incendiant eux-mêmes des voitures pour nourrir le discours sécuritaire de leur parti... [2] . La France apaisée ou la France tranquille ? Entre ces deux affiches du FN... du coup on doute...

En mars 2016, ce sont des pratiques d’une grande violence qui ont été dénoncées par le site Mediapart... : une vidéo montre le chef du GUD à Paris, Logan Djian, agresser et violenter l’un des anciens responsables de ce groupuscule extrémiste qui finit nu et en sang (attention les images sont difficilement soutenables) [3] . Une violence étrangère au FN couleur Bleu Marine ? Sans doute pas : le responsable du GUD mis en cause a été libéré sous caution (25000 €) et des enquêteurs s’interrogent sur l’origine de cette somme, qui pourrait être liée à une société créée par Axel Loustau, trésorier du micro-parti de Marine Le Pen, conseiller régional FN et secrétaire départemental du FN des Hauts-de-Seine [4]. Cette information est reprise par le site du journal Le Monde dans son édition du 20 avril 2016 [5] . La France apaisée ou la France tranquille ? Entre ces deux affiches du FN... du coup on hésite à nouveau...

Mais ce sont d’autres contradictions de taille qui attirent davantage l’attention de notre association habituée à dénoncer l’évasion fiscale.

On savait avec l’affaire Cahuzac que c’était l’avocat Philippe Péninque, un conseiller de Marine Le Pen, un ancien du GUD, qui avait ouvert le compte de l’ancien ministre du budget à l’Union des Banques Suisses (UBS) en 1992 [6]. Pas vraiment raccord avec la dénonciation de l’"UMPS"...

Plus récemment, "l’enquête conduite par Le Monde en partenariat avec le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) a permis de mettre au jour un système de dissimulation d’avoirs financiers, organisé dans des centres offshore d’Asie et des Caraïbes par le premier cercle de fidèles de la présidente du Front national (FN), au premier rang desquels l’homme d’affaires Frédéric Chatillon et l’expert-comptable Nicolas Crochet" [7]. La société de Frédéric Chatillon est le prestataire exclusif de la campagne du FN (affiches, communication...). Mais c’est une affiche "Oui la France !" et non "Oui les paradis fiscaux" qu’elle a entre autres fournie.

Cela fait écho à la confirmation par le parquet de Paris il y a maintenant plus d’un an d’une information de Mediapart selon laquelle le président d’honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, a détenu un compte « caché » en Suisse, crédité de 2,2 millions d’euros, dont 1,7 million sous forme de lingots et de pièces d’or [8]... "Le peuple d’abord ?"... Pas vraiment...

Le FN et ses amis qui n’hésitent pas à mettre en avant la préférence nationale, semblent donc y accorder moins d’importance quand il s’agit d’argent... Ils épousent ainsi les pratiques des tenants d’un système politique et économique dominé par une oligarchie. Leur populisme n’est qu’une façade... et se présenter comme les victimes du "système" est une défense de moins en moins crédible... quand on a les deux pieds dedans !

En France, ce sont 60 à 80 milliards d’euros qui échappent chaque année au budget de l’État à cause de la fraude et de l’évasion fiscale. Des sommes qui permettraient de créer des centaines de milliers d’emplois pour répondre aux urgences sociales et écologiques [9].

Dans un tract dénonçant les emprunts toxiques, nous l’avons déjà écrit : "Les « responsables » politiques qui accablent les immigrés, les chômeurs, les fonctionnaires font le choix de mener une diversion. Ce qui coûte cher ce ne sont pas les politiques qui rendent notre société plus humaine, - aide sociale, hôpital, éducation, crèches, culture, justice, aide à la conversion écologique...etc - mais ces véritables détournements de fonds qui alimentent les milieux financiers qui ne servent qu’une minorité d’individus... "

Ces informations confirment nos propos...


[3Les preuves de la sauvagerie de proches du Front national : https://www.mediapart.fr/journal/france/210316/les-preuves-de-la-sauvagerie-de-proches-du-front-national ou Le fondateur de « Babtou solide » se filme pendant qu’il passe à tabac un ex-camarade : http://www.streetpress.com/sujet/1458822682-Le-Priol-Babtou-solide-certifie-video-passage-tabac