mercredi 6 avril 2016
par  Webmestre

« Panama Papers » : la Société générale doit s’expliquer !

mardi 5 avril 2016, par Attac France
PNG - 181.2 ko

La Société générale, prise la main dans le sac des 979 sociétés offshore créées au Panama pour ses clients, proclame « mener une politique proactive en matière de lutte contre la fraude et l’évasion fiscales » [1]. Mais ces dénégations ne sont pas convaincantes. Attac pose une question simple à M. Oudéa, Directeur général de la Société générale : que cherchaient les 979 clients dont vous avez organisé l’implantation au Panama, si ce n’est frauder le fisc de leur pays d’origine ?

La Société générale, avec le Crédit suisse, HSBC, UBS et Deutsche Bank, fait partie du « Top 5 » des banques qui organisent l’évasion fiscale au Panama : elle a fait créer 979 sociétés à Panama pour ses clients. Selon la banque, « ces sociétés dites offshore sont utilisées (…) pour la détention d’avoirs et recherchées pour leur facilité de mise en place et leur coût modéré de création » [2]. Pas cher en effet : Le Monde révèle le tarif, « 660 dollars seulement pour une société au Panama, frais de mise à disposition de directeurs (prête-noms) inclus ! » , selon un courriel du cabinet Mossack Fonseca adressé à la filiale luxembourgeoise de la Société générale [3].

Dans un communiqué alambiqué, la Société générale affirme « respecter strictement toutes les réglementations des pays dans lesquelles elle est implantée ». Personne ne doute que la banque respecte bien les réglementations (dérisoires) du Panama ou des Îles Caïmans… Mais pourquoi des clients (français par exemple) de la Société générale voudraient-ils bénéficier d’une société au Panama, si ce n’est pour frauder le fisc français ?

Que dit le « code de conduite fiscale » dont se prévaut la Société générale pour prouver son innocence et convaincre de son énergie à « lutter contre la fraude et l’évasion fiscales » ? Que le personnel de la banque doit « s’assurer de la conformité des opérations réalisées avec la loi fiscale locale ». Et qu’il ne doit « pas mettre en place ou proposer des opérations à but exclusivement fiscal », ni « assister ou encourager les clients à contrevenir aux lois ou réglementations fiscales ».

En clair, cela signifie que la Société générale ne s’engage pas à vérifier la conformité des opérations réalisées avec la loi fiscale du pays de résidence (la France par exemple) mais uniquement avec celle du paradis fiscal où l’argent des contribuables est délocalisé, le plus souvent par ses propres services. Et qu’elle s’autorise à monter des opérations à but principalement fiscal, du moment qu’un autre motif peut être invoqué… (comme par exemple le faible coût de création des sociétés-écrans !).

M. Oudéa, que font vos clients au Panama ? Et M. Hollande, qui vous réjouissez que cette affaire « confirme qu’il est possible de lutter contre l’évasion fiscale », quand donc allez vous tenir votre promesse no 07.2, « interdire aux banques d’exercer dans les paradis fiscaux »

Notes

[1] SOCIETE GENERALE : 04/04/2016 Réaction de Société Générale dans l’affaire « PANAMA PAPERS », Zone bourse, 4 avril 2016

[2] Julien Absalon, « Panama Papers » : la Société Générale détiendrait 979 sociétés offshore, RTL, 5 avril 2016

[3] Anne Michel, « Panama papers » : les 979 sociétés offshore créées par la Société générale via Mossack Fonseca, Le Monde, 5 avril 2016


Articles les plus récents

dimanche 15 mai 2016
par  Webmestre

Entretien avec Pierre Laroutourou

A l’occasion de sa venue à Lyon pour une conférence, nous avons interviewé Pierre Laroutourou pour évoquer avec lui comment réduire le chômage en réduisant le temps de travail...
Vous pouvez ré-écouter l’émission ICI

dimanche 1er mai 2016
par  Webmestre

Conseil d’administration 2016

Personnes Physiques Noms courriel Monique Bouchard bouchard.monique arobase free.fr Danielle Buchot daniellebuchot arobase gmail.com Roland Calba roland.calba arobase wanadoo.fr Patricia Jacquet France-Noëlle Lefaucheux f-noelle.lefaucheux arobase orange.fr Michel Meunier (...)

mardi 26 avril 2016
par  Webmestre

Emprunts toxiques de la Métropole et du Département : Ils ont osé !

Communiqué du 28 avril 2016.
Emprunts toxiques de la Métropole et du Département : Ils ont osé ! Un chèque de 425 millions d’euros d’argent public aux banques !
La majorité des élus a accepté les conditions des banques compromises dans l’évasion fiscale !
La presse du 25 avril 2016 nous apprend que (...)

dimanche 17 avril 2016
par  Webmestre

Les CIGALES

Yves le cigalier et Nicolas un des bénéficiaire de cigales sont nos invités. Ils nous expliquent par le menu ce qui se cache derrière ce nom qui nous rappelle certaines fables mais qui en réalité est une histoire très pragmatique d’aide au démarrage et de financement solidaire et éthique pour de jeunes (...)

dimanche 17 avril 2016
par  Webmestre

Les lois sur le renseignement

C’est Jonathan militant d’attac et spécialiste de sécurité informatique qui nous décrypte les lois liberticides passées et à venir que nous promulguent nos dirigeants politiques.
Vous pouvez ré-écouter l’émission ici

mardi 5 avril 2016
par  Robert Joumard

Traités de libre-échange : citoyens bafoués, multinationales souveraines

Les plus par rapport à la version précédente de l’ouvrage
La dernière version de l’ouvrage est plus complète que la précédente. Elle intègre les dernières évolutions de l’actualité des traités, en tenant compte d’une cinquantaine de nouvelles références bibliographiques. Ont été notamment intégrés :
le (...)

mercredi 30 mars 2016
par  Webmestre

"Merci patron"

Jeudi 14 avril à 20h nous vous proposons "Merci patron", au ciné Mourguet de Sainte Foy les Lyon en partenariat avec la MJC de Sainte Foy les Lyon et le ciné Mourguet.
Joyeusement combatif, ce film dresse un constat social sans appel
"Jocelyne et Serge Klur travaillaient depuis des années dans (...)

mardi 22 mars 2016
par  Webmestre

Rencontre citoyenne autour du thème "TAFTA et démocratie ?"

A la MJC de Sainte Foy les Lyon
le vendredi 25 mars 2016 à 20h
en présence du collectif "Stop TAFTA".
Pourquoi une nouvelle réunion sur ce partenariat transatlantique entre les États Unis et l’Union Européenne (actuellement négocié dans le plus grand secret) ?
Pour vous donner les derniers (...)

dimanche 20 mars 2016
par  Webmestre

Agend’Arts

Une salle de spectacle originale à la Croix-Rousse qui fête ses 20 ans voilà ce qu’est l’Agend’arts présenté par Gilles et Bernard
Le site internet est : Agend’arts
Pour ré-écouter l’émission c’est ici

dimanche 20 mars 2016
par  Webmestre

La passerelle d’eau de Robec

La Passerelle d’eau de Robec ! Quésaquo ?
C’est Lucille et Roland qui nous l’ont expliqué. En fait il s’agit d’une Épicerie Sociale et Solidaire… Pour des infos supplémentaires voici leur site : Passerelle d’eau de Robec
Pour ré-écouter l’émission c’est (...)

Raccourcis

Rendez-vous d'attac-Rhône

<<

2016

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Adhérez ou ré-adhérez à attac !

Attac à besoin de vous !

Les désordres du monde donnent naissance à des monstres qui prétendent s’inspirer de la religion pour leurs actes meurtriers. La guerre des civilisations est le récit dans lequel veulent nous enfermer à la fois les terroristes et les tenants de solutions autoritaires. Les luttes sociales et citoyennes sont l’outil pour sortir de ce piège.

C’est pourquoi Attac : est promoteur de la résistance transatlantique contre le TAFTA et les transnationales ; en pointe dans les opérations de réquisitions citoyennes de chaises dans les banques contre l’évasion fiscales ; éclaireur des luttes contre la dette illégitime et l’austérité européenne ; au cœur du mouvement pour la justice climatique et pour la transition citoyenne.
En adhérant à Attac vous nous donnez les moyens d’amplifier ce travail vital.

GIF - 32.8 ko

Pour adhérer cliquer sur le dessin

Pour un premier contact avec notre comité local :

- adresse mél. :
rhone@attac.org

- adresse postale :
attac-Rhône
44 rue saint Georges
69005 Lyon