Attac dernières

Des rendez-vous, des textes, des images qui ont retenu notre attention

 

Premiers de cordée, c’est la faute à qui ?, Comme en 14 : Les trois fables de Quelou en temps de Covid-19

Quelou du CA d’Attac Pays d’Aix a écrit trois petites fables inspirées par la gestion de nos gouvernants en ces temps de Covid-19
Les fable sont retranscrites dans le corps de l’article et en document Joint
1. Premiers de cordée
2. La faute à Qui ?
3. Comme en 14

1.

Premiers de cordée"

lundi 23 mars 2020

C’était dans un État, appelé Macronie, les premiers de cordée en étaient les génies, les forces vives, les guides irremplaçables,
A la vie du pays, seuls indispensables.
Méritant largement tout l’argent qu’ils gagnaient
Pensant que la richesse, c’est eux qui la créaient.


Vidéo : Action prémonitoire d’Attac Pays d’Aix en 2013 contre la casse des services publics et de l’hôpital dans le cadre d’un collectif

En 2013, dans le cadre de l’action du Collectif pour la défense et le développement des services publics du pays d’Aix, Attac pays d’Aix avait proposé une reconstitution vivante du tableau de Goya, "El très de Mayo", symbole de résistance, inspirée d’une action en Espagne d’un collectif en lutte contre la privatisation des hôpitaux publics à Madrid

Action prémonitoire en 2020 : Rentabilité à tout prix, restriction budgétaire, manque de lit, manque de personnel etc ;


Triste nouvelle : Bernard Lagune nous a quittés

Cher-e ami-e adhérent-e

C’est avec tristesse que nous vous informons du décès survenu dimanche 3 novembre de Bernard Lagune, militant d’Attac de la première heure.

Bernard a milité à Attac pays d’Aix depuis sa création en 1999, a été membre du CA pendant plus de 15 ans et en a été président de 2003 à 2005.
Il participait activement...

Articles les plus récents


Articles les plus récents


La dette extérieure des pays du Tiers Monde

vendredi 23 avril 2004 par Michelle

Texte de l’exposé effectué par le groupe "Dette du Tiers Monde" d’Aix, au CAC d’Aix en Provence en février 2001, puis à Pertuis et à La Ciotat, et remis à jour en octobre 2001 à l’occasion d’un exposé à Aubagne.
Ce travail a été réalisé à partir des cours des Universités d’été d’ATTAC, et des publications du CADTM.



Résister pour une autre politique

vendredi 23 avril 2004 par Bernard LAGUNE

Le débat organisé à l’occasion de notre assemblée générale, le 12 février, a permis une réflexion introduite par Gus Massiah, vice-président d’Attac France. L’originalité d’Attac c’est d’abord sa construction pluraliste autour de personnes morales (associations, journaux, syndicats) et l’irruption non prévue de comités locaux. C’est ensuite l’articulation de quatre niveaux géographiques : mondial, continental (Europe, Amérique, Afrique, ...), national et local.
Face à un capitalisme en crise et à une mondialisation insupportable, comprendre le monde pour le transformer, créer des convergences entre différents acteurs sociaux agissant jusque-là de manière isolée, (écologistes, consommateurs, syndicats, défenseurs des droits de l’homme et des droits des peuples, association d’entraide, paysans...) telle est la tâche difficile (mais avec des avancées et des luttes parfois victorieuses) que se donne le mouvement altermondialiste, notamment par l’organisation des forums sociaux...



Nouvelle publication sur la dette : La dette expliquée aux amateurs de reggae ...

samedi 17 avril 2004
[CADTM] 7 janvier 2004 Présentation du livre : Il en est des dettes comme des pièces de monnaie : elles ont chacune deux faces. A toute dette financière d’un pays pauvre, correspond une dette historique, sociale, écologique et morale contractée par ceux qui se sont enrichis au cours des siècles. (...)


Parution d’un livre d’Eric Toussaint sur la dette : "LA FINANCE CONTRE LES PEUPLES"

samedi 17 avril 2004
[CADTM] 2 avril 2004 Savez-vous comment et pourquoi les pays endettés ont été amenés à rembourser à leurs créanciers l’équivalent de plus de 45 Plans Marshall au cours des vingt dernières années ? Savez-vous que les envois des travailleurs migrants vers leurs familles représentent 80 milliards de (...)


8 avril 2004 Réunion mensuelle : "la santé au péril du libéralisme"

le Ligourès, maison des associations, avenue de l’Europe, 19h
jeudi 8 avril 2004


1994 - 2004 : RWANDA, UN GÉNOCIDE OCCULTÉ

1994 - 2004 : RWANDA, UN GÉNOCIDE OCCULTÉ

Une semaine pour que ni les victimes, ni les complices ne soient oubliés...
lundi 5 avril 2004

Entre avril et juin 1994, plus d’un million de personnes
ont été tuées en 100 jours au Rwanda parce qu’elles
n’appartenaient pas à la "bonne race". Les Tutsi,
fichés ou identifiés "au faciès" (selon les préjugés
répandus), ont été systématiquement exterminés, des
vieillards aux nourrissons. Les opposants Hutu qui
ne voulaient pas participer aux massacres ont également
été sauvagement massacrés. Ce génocide prévisible,
et qui aurait pu être empêché, a été commis
avec la complicité des autorités françaises.



La plateforme dette et développement

Document de référence de la plate-forme
vendredi 2 avril 2004

La plate-forme « Dette & Développement » s’inscrit dans la suite des activités menées par la campagne « Pour l’an 2000 : annulons la dette » (1998 à 2000) qui a relayé en France la pétition internationale Jubilé 2000.



DÉCLARATION D’ATTAC : Expulsé par la porte des régionales, le néolibéralisme va-t-il revenir par la fenêtre des européennes ?

mardi 30 mars 2004

30/03/2004 - Communiqué
Le résultat des élections régionales des 21 et 28 mars 2004 crée, en France, une situation politique nouvelle : dans leur quasi-totalité, les régions sont désormais dirigées par l’opposition.



suite de l’article 119

campagne contre les paradis fiscaux

suite de la campagne de lettre aux chefs d’état
dimanche 28 mars 2004

5 pays (liste définitive) : Espagne, Italie, Belgique, Luxembourg et France ont participé à la campagne de lettre aux chefs d’état pour l’applicaiton du traité de palerme ; cet article est la suite de cette action



Comment l’OMC contrôle par un de ses accords (l’ADPIC) l’accès des pays pauvres aux médicaments .

par Jacques Vilar
jeudi 25 mars 2004

A qui appartient le médicament vital, à celui qui l’a inventé, à l’infrastructure qui l’achète et le revend, au malade ?


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 528761

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License