Attac dernières

Des rendez-vous, des textes, des images qui ont retenu notre attention

 

Intervention de Geneviève Azam lors de Soirée le 31 mai 2019 à la Cité du livre "Crise écologique, crise de la démocratie et des droits : quelles issues ?"


Retour en photos, en vidéos, en articles de journeaux de l’action de rue du 11 mai à Aix "des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales Stop à l’impunité ! Non ! aux tribunaux arbitraux climaticide"

- Les vidéos de l’action filmés par Dominique Fonsèque
Dominique Fonsèque a fait un montage vidéo du mariage

Aix en Provence 11 mai 2019. La coalition Stop Impunité. Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales a célébré un mariage postiche entre l’Union Européenne et le représentant des multinationales. Face à l’opposition très forte des militants Attac, LDH, Collectif Climat, Gilets Jaunes, Solidaires, PCF, Partit Occitan, EELV...le mariage a été annulé. Dans cette parodie, tout se termine bien. L’UE a ouvert les yeux sur les méfaits des multinationales et convole en justes noces avec le représentant des peuples et de la planète. De la science fiction ?

Le mariage en détail
- La vidéo du début du mariage est ICI
Mariage contre nature entre l’Union Européenne et les Multinationales. Discours de la Maire, serments des futurs époux et opposition d’une militante d’Attac à ce mariage Une parodie organisée par la coalition aixoise Stop Impunité multinationales, des droits pour les peuples et la planète, des règles pour les multinationales.

- La vidéo du Mariage avorté est ICI
Le mariage contre nature entre UE et les multinationales n’a pas eu lieu face à l’opposition des militants. L’UE a finalement accepté de s’unir avec le représentant des peuples et de la planète. Les multinationales sont vaincues.

- La vidéo de la fin du mariage est ICI
Le mariage contre nature entre UE et les multinationales n’a pas eu lieu face à l’opposition des militants. L’UE a finalement accepté de s’unir avec le représentant des peuples et de la planète. Les multinationales sont vaincues


Agenda d’Attac Pays d’Aix mai-juin 2019

Ci-dessous l’agenda d’Attac pays d’Aix. Il sera remis à jour en fonction des nouvelles activités. Au fur et à mesure de l’actualité des rendez-vous, des articles seront publiés
Les rendez-vous en italique sont des rendez-vous ATTAC


- 21, 22 et 23 juin évènements à Marseille et à Aix autour du Plan Climat de la Métropole et des 300 propositioons citoyennes
Toutes les infos concernant les lieux, l’horaire, le programme se trouve ICI


Pétition : "Mettons fin à l’impunité des multinationales" par Attac France |21 janvier|

Les rapports publiés par Attac et Oxfam ces derniers jours sont sans appel : les multinationales, leurs dirigeants et leurs actionnaires profitent de toutes les opportunités qui leurs sont offertes pour accroître leurs pouvoirs et leurs avoirs au détriment du reste de l’humanité. Il est urgent de mettre un terme à leur impunité en faisant primer les droits humains et de la nature avant les profits.

Avec 150 organisations de 16 pays européens nous lançons une pétition demandant aux dirigeants européens de mettre fin au système de justice d’exception dont bénéficient les multinationales et d’introduire des régulations contraignantes pour qu’elles respectent les droits humains et l’environnement.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Alors on change ! - Clip officiel de HK

vendredi 22 février 2019


L’épargne populaire ne doit plus réchauffer le climat, affirment des députés 20 février 2019 / Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)

mercredi 20 février 2019

Une proposition de loi est discutée aujourd’hui par une commission parlementaire. L’objectif : faire en sorte que les dizaines de milliards d’euros d’épargne populaire ne servent plus à financer les énergies fossiles.
Actualisation, le mercredi 20 février 2019 en début d’après-midi - La proposition de loi « en faveur de la transparence sur l’utilisation de l’épargne populaire en matière énergétique » a été rejetée dans son entièreté par les députés siégeant à la Commission des finances. Elle sera toutefois présentée dans sa version initiale à l’Assemblée nationale, le 7 mars prochain.
Article initialement publié, le mercredi 20 février 2019 au matin



Attac zapping 2018 from Attac Play

mardi 19 février 2019


"Pour une réappropriation démocratique des médias" Tribune et Pétition

mardi 19 février 2019

Acrimed lance avec des associations, des organisations de journalistes, des médias, des syndicats et des organisations politiques une déclaration commune pour se « mobiliser pour une réappropriation démocratique des médias ». Cette déclaration, à diffuser et à signer largement, est une première étape dans la construction d’une mobilisation et d’initiatives communes pour transformer les médias.

Pour une réappropriation démocratique des médias}
Depuis plusieurs semaines, le mouvement des gilets jaunes bouleverse l’agenda politique, et porte une remise en cause profonde des institutions.



L’imposture Macron : Un business model au service des puissants |jeudi 5 avril 2018|, par Attac France - Livre coordonné par Jean-Marie Harribey, Pierre Khalfa et Aurélie Trouvé.

vendredi 15 février 2019

L’illusion d’une sortie de la crise actuelle par des politiques néolibérales est-elle nouvelle ? C’est ce que prétend incarner Emmanuel Macron, en voulant créer une mystique salvatrice via ses réformes économiques et sociales. Un an après son élection, Attac et la Fondation Copernic décryptent dans cet opus les impasses d’une politique qui se prétend résolument moderne alors qu’elle n’a de cesse de prendre des mesures issues de l’ « ancien monde ».



Vote des accords UE-Singapour : « Poursuivons la mobilisation pour mettre fin à l’impunité des multinationales » Communiqué d’Attac France 14 février 2019

jeudi 14 février 2019

Ce mercredi 13 février, une majorité de députés européens a voté en faveur des accords de commerce et d’investissement UE-Singapour. Après le CETA et le JEFTA, ces accords concernent cette fois un paradis fiscal notoire, peu regardant sur le respect des libertés individuelles et le droit du travail et l’une des principales plaques tournantes commerciale et financière de la zone Pacifique. Négociés dans l’opacité, ils visent à libéraliser et accroître les flux commerciaux et d’investissement sans que les impacts sur le climat, l’environnement, l’emploi et la situation sociale de chacun des pays, ne soient réellement pris en compte.



« Les droits des investisseurs ne doivent pas être mieux protégés que ceux des citoyens ou de la planète » Tribune au Monde Publié le 12 février 2019

mardi 12 février 2019

Dans une tribune au « Monde », 27 associations, syndicats et ONG appellent les députés européens à rejeter un projet d’accord commercial entre l’UE et Singapour, comparable au très contesté CETA.

Publié le 12 février 2019

Tribune. Les eurodéputés doivent se prononcer mercredi 13 février sur un nouveau traité de protection des investissements avec Singapour



Vidéo : Macron nous raconte des craques sur l’ISF ! Publication 11 février 2019

lundi 11 février 2019

Léo Charles, membre du collectif des économistes atterrés et d’Attac vous explique dans cette vidéo, en 3 points, pourquoi on peut dire que c’est Emmanuel Macron qui raconte des craques sur l’ISF.



Les Possibles No. 19 Hiver 2019 Revue éditée à l’initiative du Conseil scientifique d’Attac

lundi 11 février 2019

Éditorial : Le fond de l’air est jaune, rouge et vert par Jean-Marie Harribey, Jean Tosti
Dans les années 1970, Joan Baez chantait « Deportee » pour rendre hommage et soutenir les migrants et réfugiés qui tentaient de passer la frontière mexico-états-unienne. Ses paroles et sa musique n’ont rien perdu de leur puissance évocative et de leur engagement solidaire :
lire en ligne
[Dossier : Des migrations et discriminations aux Gilets jaunes

Migrations dans le mondepar Catherine Withol de Wenden

Tous les liens du sommaire publiés dans cet article sont actifs ICI



Les jeunes Français lancent des « grèves scolaires » pour l’environnement Par Audrey Garric publié le 09 février 2019 dans le Monde

lundi 11 février 2019

Les étudiants parisiens mèneront des actions de désobéissance civile chaque vendredi à partir du 15 février. Ailleurs en France, un mouvement plus large se structure.
Ils ont décidé de sauver leur futur, celui qui « se dérobe sous [leurs] yeux ». Vendredi 8 février au soir, une clameur émane d’un amphithéâtre plein à craquer sur le campus de Jussieu à Paris. Plus de 300 jeunes, en majorité des étudiants de la capitale, viennent de voter, en assemblée générale, le lancement d’un mouvement de « grèves scolaires » pour l’environnement en France.

Ils rallient ainsi la mobilisation des étudiants et des lycéens qui essaime depuis plusieurs mois partout dans le monde


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 502078

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License