CAC 18 juin

La Culture n’est pas à vendre, elle est l’affaire de tous

mardi 18 juin 2002

Trois axes pour le débat :

1) pourquoi Attac s’intéresse à la Culture
2) politique culturelle au niveau d’un territoire : l’exemple d’Aix
3) Quartiers, identité et mixité culturelle

La culture n’est pas à vendre, elle est l’affaire de tous !

1) Pourquoi Attac s’intéresse à la Culture

La culture est le fondement même de notre identité : la nôtre en tant qu’individu et celles des groupes, des communautés dans lesquelles nous vivons. En la transformant en objet de consommation, le système marchand vise à nous déposséder de notre image : les grands moyens de communication (télévision, radios et presse "people") nous contraignent à l’uniformisation et à la non-expression. Attac s’intéresse à la culture car elle est devenue un enjeu politique et économique majeur tant au niveau local qu’international : Accords de l’AMI et de l’OMC, dont l’AGCS (Accord Général sur les Commerces et les Services) ; situation italienne (avec le quasi-monopole de Berlusconi), ambitions et mésaventures de Vivendi-Universal. Elle devient surtout un enjeu idéologique : une émission comme Loft Story, par exemple, ne poursuit d’autre but que de déconnecter l’esprit critique, flatter l’ego (et dissoudre le lien social, contrairement aux apparences), faire entrer la télésurveillance dans les murs, de même que la délation et le licenciement arbitraire.

2) Politique culturelle au niveau d’un territoire : l’exemple d’Aix

Comment chaque habitant peut-il s’exprimer, s’approprier, partager et participer à une culture vivante ? Comment se conçoit et se construit une politique culturelle et quels en sont les enjeux politiques, artistiques, économiques et sociaux ? Comment permettre l’accès de tous à des activités de qualité sur l’ensemble du territoire de la ville ? Pourquoi, par exemple, confier à Vivendi une action de mécénat (le festival d’art lyrique) ? Quelle est la véritable finalité de ces partenariats ?

3) Quartiers, identité et mixité culturelle

Comment développer l’envie de l’ensemble des citoyens de connaître, de faire, de savoir ? Comment coexistent les diverses cultures ? Comment faire sortir la culture de son ghetto social et permettre l’expression des différences ?

L’ensemble des partenaires culturels de la ville seront invités à participer au débat qui suivra cette présentation.


Café citoyen organisé par Marielle Gros, Bernard Lagune, Nerte Dautier et Geneviève Négrel, Anne Marie Alary, adhérents d’Attac Pays d’Aix.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2076 / 504335

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License