Où est passée l’OMC ? Les enjeux de la 7e réunion ministérielle de l’OMC par Frédéric Viale

coordinateur de la commission « Échanges internationaux » d’Attac France
lundi 21 décembre 2009

La situation de l’OMC plonge les observateurs et les mouvements sociaux dans un océan de perplexité. Apparemment, tout semble au point mort ; mais un minimum de réalisme nous enseigne à ne pas vendre la peau de l’ours trop tôt, et il faut croire que l’OMC demeure un enjeu puisque les grandes puissances continuent d’y investir de l’énergie, en premier lieu les États-Unis et l’Union européenne, mais aussi les nouveaux grands tel le Brésil. De même, les grands lobbies industriels et financiers ne se retirent pas du jeu. D’un côté, rien de nouveau n’est sur la table ; de l’autre, une nouvelle réunion ministérielle est organisée et les discours officiels sur la « nécessité-de-conclure-Doha-comme-moyen-de-sortir-de-la-crise » se multiplient.

Où est passée l’OMC ? Bloquée largement avant la survenance de la crise actuelle, elle n’a pas (encore ?) bénéficié de la grâce de la renaissance qui dynamise le FMI, en dépit des déclarations et de l’action incessante de son directeur général Pascal Lamy, inlassable défenseur du libre-échange qui laisse rarement passer une semaine entière sans rappeler que la conclusion du cycle de Doha permettrait de sortir de la crise

Lire la suite de l’article ICI sur le site d’Attac France


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 126 / 495250

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Commerce, Services Publics   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License