Marche des sans -papiers samedi 29 mai à 10 h + de 11 h 30 à 12h à Aix-en-Provence à la Rotonde : CERCLE DE SILENCE EXCEPTIONNEL dans le cadre de la Marche Paris-Nice des sans papiers

se rallieront aussi d’autres cercles de silence de la région : Marseille, Avignon, Salon de Provence, Manosque, Digne et Forcalquier
samedi 29 mai 2010

Cercle de silence d’Aix-en-Provence

Dans la déclaration qui motive notre action et que nous affichons à chacun de nos cercles, il est dit que nous avons choisi le silence [….] pour informer sur les « sans papiers », combattre les idées reçues à leur sujet et faire connaître les vrais motifs de leur exil.

Nous allons avoir l’occasion de manifester une fois de plus et très concrètement cette volonté d’informer à la fin du mois de mai.

En effet un ensemble de collectifs de défense des immigrés sans-papiers réunis au sein du Ministère de la régularisation de tous les sans-papiers a organisé une marche de Paris à Nice pour sensibiliser l’opinion et pour dénoncer la part de responsabilité qu’ont les chefs d’Etat africains - qui vont se réunir à Nice les 31 mai et 1er juin - dans la situation qui est faite à toutes ces personnes que l’on appelle à tort des clandestins.

La marche des sans-papiers a commencé il y a une semaine, elle effectue aujourd’hui même le trajet de Dijon à Gevrey-Chambertin en direction de Châlon-sur-Saône. Elle sera à Marseille le 28 et fera étape à Aix-en-Provence dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 mai.

Un collectif aixois s’est constitué pour accueillir les marcheurs, il réunit des associations qui soutiennent le cercle de silence d’Aix-en-Provence et propose l’organisation suivante :
- hébergement avec petit déjeuner à l’Auberge de Jeunesse pour les 100 personnes qui composent le groupe ;
- soirée du 28 mai, repas commun autour du local de l’ATMF à la ZAC, rue du Château de l’Horloge, en profitant de la "fête des voisins" qui tombe justement ce soir-là ;
- matinée du 29 mai, départ à pied de l’Auberge de Jeunesse pour traverser Aix-en-Provence en passant par la place de la Rotonde, avec arrêt sur cette place pour faire un grand cercle de silence d’une demi-heure.

Le collectif vous demande de participer à cette marche de solidarité et de vous joindre au cercle de silence exceptionnel du samedi 29 mai, de 11h30 à 12h, auquel se rallieront aussi d’autres cercles de silence de la région : Marseille, Avignon, Salon de Provence, Manosque, Digne et Forcalquier.

Nous vous rappelons que depuis avril 2009, nous avons un rendez-vous mensuel (le 2e samedi de chaque mois, de 11 h 30 à 12 h à la Rotonde) afin de protester contre la manière dont les étrangers en situation irrégulière sont traités et pour exprimer dignement notre soutien aux migrants menacés, exploités, enfermés et refoulés. http://cercledesilence.info

Le Cercle de Silence d’Aix-en-Provence est composé de citoyen(ne)s et de membres engagés individuellement au sein de divers mouvements et associations qui le soutiennent : ACAT Aix, AITE, AIX-SOLIDARITE, AMNESTY International Aix, ASTI d’Aix-Marseille, ATMF Pays d’Aix, ATTAC Pays d’Aix, CADTM Aix, CCFD Aix, CIMADE Pays d’Aix, CLCV Aix, EMMAUS Cabriès, ENTRAIDE de l’ ERF l’Eglise réformée de France Aix, FPPA Féminin Pluriel en Pays d’Aix, FRATERNITE FRANCISCAINE Aix, LDH Ligue des droits de l’homme Aix, MAIS International, Missionnaires OBLATS Aix, PASTORALE DES MIGRANTS Aix, RELAIS ST DONAT, RESF13, SEC0URS CATHOLIQUE Aix, SAF Syndicat des Avocats de France Aix , VELA Aix.


Tract pour la marche des sans-papiers

La marche Paris-Nice des sans-papiers passe à
Aix-en-Provence les 28 et 29 mai

Les sans-papiers ne demandent qu’une chose, la régularisation
Mais s’ils sont et s’ils restent sans-papiers, c’est par la volonté d’un gouvernement qui ne cesse de jouer avec cette malheureuse population en poursuivant deux objectifs principaux :
- Affaiblir ou même éliminer toute revendication, notamment salariale, dans les activités à fort taux de main-d’œuvre comme le bâtiment, les travaux publics, la restauration, le nettoyage, les services à la personne, la sécurité, la confection, l’agro-alimentaire ou encore certains travaux agricoles saisonniers.
Il est certain, et c’est le but recherché, que ces « non-personnes » qui peuvent être exploitées facilement et sans risque, sont, bien malgré elles, les marqueurs de la stagnation des salaires et de la dégradation des conditions de travail.
Avis aux autres de se tenir tranquilles !
- Pouvoir agiter à tout moment le spectre de l’immigré illégal, présenté comme potentiellement délinquant, responsable idéal de l’accroissement du chômage et plus généralement de tous les maux de la société. Ceci à seule fin de se rallier l’extrême-droite.

Il faut cependant savoir que depuis quelques années les sans-papiers ont décidé de réagir pour faire respecter leurs droits, pour combattre aussi les idées reçues véhiculées à leur sujet. Ils s’organisent donc un peu partout pour former des collectifs de défense et n’hésitent plus à faire la grève contre des patrons-voyous ou pour réclamer une régularisation administrative qui est pour eux l’unique moyen d’obtenir un statut de travailleur à part entière.

Est-il en effet acceptable qu’ils cotisent en tant que salariés - car beaucoup sont déclarés en bonne et due forme par leurs patrons - et qu’ils n’aient droit, en retour, à aucune prestation sociale ?

En septembre dernier, plusieurs de ces collectifs ont décidé de se réunir en une coordination plus vaste qu’ils ont intitulée Ministère de la régularisation de tous les sans-papiers et qui s’est installée rue Baudelique (Paris 18e). C’est de cet endroit devenu emblématique qu’ils ont soutenu, avec l’appui de syndicats et d’associations de solidarité, la longue grève de plus de 6 000 employés des secteurs du nettoyage, de la sécurité, de la restauration, de la construction et de l’intérim dans la région parisienne.
La coordination a aussi décidé plus récemment de créer un événement spectaculaire en organisant une marche de Paris à Nice afin de sensibiliser l’opinion sur la principale revendication des sans-papiers, à savoir leur régularisation, sans faux-fuyants, sans atermoiement, et pour dénoncer en même temps la coupable complicité des chefs d’Etat africains - dont certains vont justement se réunir à Nice avec l’ancienne puissance colonisatrice les 31 mai et 1er juin - dans la maltraitance des immigrés en France.

La marche est partie de Paris le 1er mai, elle passera à Marseille les 27 et 28 mai puis fera étape à Aix-en-Provence dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 mai.

Le collectif d’accueil qui s’est constitué à Aix-en-Provence pour cette occasion
vous appelle à faire quelques pas avec les marcheurs et à vous joindre pour cela
à la manifestation de solidarité qui partira le samedi 29 mai à 10h du rond-point du « Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient » (carrefour de l’Avenue St John Perse et de l’Avenue Marcel Pagnol près de la piscine du Jas de Bouffan) en direction de la Place de la Rotonde.

La manifestation se terminera par un grand cercle de silence autour de la Rotonde.

Le Collectif d’accueil est composé comme suit : Aix-Solidarité, Association nationale Résister Aujourd’hui, ASTI d’Aix-Marseille, ATMF, ATTAC Aix, CFDT Aix, Cimade Aix, Europe Ecologie, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, Ligue des Droits de l’Homme, Nouveau Parti Anticapitaliste, Partit Occitan, Secours Catholique, Unis pour un Monde Solidaire.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 677 / 531561

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License