« Le néocapitalisme a remis au pas les Etats » interview de Thomas Coutrot (1) Par CHRISTIAN LOSSON dans Libération

mercredi 12 mai 2010

Dans Libération du 11/05/2010

« Ce plan est un plan de dupes qui ne visait qu’à rassurer les marchés financiers. Le formidable boom des Bourses montre que ce package européen dépasse leurs espérances… Les marchés viennent de se voir garantir une assurance tout risque du remboursement des dettes des Etats et la certitude d’une purge généralisée et d’un ajustement budgétaire à la mode grecque dans tous les pays européens. Le néocapitalisme sera remis au pas, promettaient les chefs d’Etat et de gouvernements européens. Ce néocapitalisme vient de remettre au pas les Etats. Qui acceptent, sans conditions, de continuer à pomper la richesse des salariés et des contribuables vers les actionnaires et les financiers.

« La preuve ? Il suffit de regarder ce qui se passe en Grèce : suppression de deux mois de salaire dans la fonction publique ; vent de privatisation annoncé ; assouplissement du droit du travail pour permettre de licencier. En Roumanie ? Le FMI vient d’inoculer une potion terrible : 25% de baisse des salaires dans la fonction publique, de 15% des pensions de retraités.

« Si les déficits publics ont explosé, c’est en raison de l’abaissement de la fiscalité sur les entreprises et les ménages aisés. Et du prix exorbitant à payer (notamment en Espagne et au Royaume-Uni) pour le sauvetage des banques et du secteur financier et de la récession qui a suivi. Ce même secteur financier mord aujourd’hui la main qui l’a nourri et tient en laisse les Etats. Toutes les réformes profondes pour endiguer la spéculation sont restées à quai. Il n’y a pas un mot dans le plan pour réformer radicalement le système. La taxe sur les transactions financières par exemple, voulue par Merkel et Sarkozy ? A la trappe, pour ne pas fâcher les "marchés". L’idée est d’ailleurs zappée par le FMI. C’est une radicalisation sans précédent du modèle néolibéral. Peut-être son chant du cygne. Pas sûr, cette fois-ci, que les citoyens acceptent de se coucher sans se révolter. »

(1) Coprésident d’Attac.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 185 / 531343

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Europe   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License