3ème action internationale de la Marche Mondiale des Femmes : 30 Juin : Rencontre Féministe Européenne à Istanbul

suivi de 2 articles de Denise Comanne
mercredi 30 juin 2010

Tous les cinq ans, les femmes à travers le monde marchent pour leurs droits, pour l’égalité homme/Femme, contre les violences, contre la pauvreté, contre les privatisations des services publics et la marchandisation de la nature, contre les conflits armés, pour la solidarité internationale.


La Marche Mondiale des Femmes est un mouvement international qui se construit sur les réalités vécues par les femmes dans le monde entier.

Conscientes que le contexte dans lequel nous agissons s’est aggravé depuis l’an 2000, que nous sommes confrontées à une offensive des secteurs conservateurs, des pouvoirs économiques forts qui utilisent les crises pour imposer des conditions de travail de plus en plus précaires et mal payées, des intégrismes de toutes sortes qui nient les droits des à disposer librement de leurs corps et de leurs vies. Il s’agit de crises enracinées dans la logique même du système économique qui les a produites, un système qui implique la déprédation des ressources de notre planète et provoque des conflits armés continuels dont la population civile – et les femmes en premier lieu – souffrent en permanence. C’est pourquoi nous mettons en cause les fondements des systèmes inter connectés qui nous oppriment : le patriarcat, le capitalisme et le racisme.

En France, l’égalité entre les femmes et les hommes est bien loin d’être réalisée dans les faits ; les femmes sont en première ligne dans les attaques du gouvernement : retraites et précarité, casse des services publics (centres IVG, maternités, crèches, école publique...), moyens insuffisants pour lutter efficacement contre les violences, femmes sans papiers... Tous ces sujets seront au centre des débats et des manifestations de la MMF en France.

Nous donnons donc rendez-vous pour une grande Manifestation nationale le 12 juin à partir de 16h, place de la République, suivie d’un banquet féministe, Place de Stalingrad. Et pour un Forum National « Femmes en marche, Femmes en lutte », les 12 et 13 juin à la Salle des fêtes de Montreuil. [1]

30 Juin : Rencontre Féministe Européenne à Istanbul

Des ateliers sont organisés autours des 4 thèmes et une Marche-Manifestation est organisée dans le centre d’Istanbul où nous exprimerons notre solidarité avec les femmes Turques et Kurdes dans leur lutte pour les droits des femmes et l’auto- détérmination des peuples. Nous articulerons notre idée d’une Europe ouverte, démocratique et séculaire, où toutes les femmes puissent jouir et bénéficier de leurs droits comme citoyennes à parti entière.

La manifestation aura lieu à la veille de l’inauguration du Forum Social Européen. La Coordination Européenne de la MMF travaillera à la consolidation de la présence féministe dans les débats du Forum et à la "contamination" des mouvements sociaux alliés au Forum par nos revendications.

Pour plus d’info sur inscription, calendrier, régions, logements lire la suite de l’article : http://www.france.attac.org/spip.php?article11403

Site de la marche mondiale des femmes : http://www.mmf-france.fr/

- Relire aussi :
sur ce site : En hommage à Denise Commanne " Femmes d’Europ soulevez-vous"

- Lire aussi 2 articles de Denise Comanne :

1. Pourquoi le CADTM est-il féministe ? : par Denise Comanne

Au niveau de sa charte politique (approuvée en janvier 2009 lors du Forum Social Mondial de Belèm – Brésil), le CADTM, comme organisation internationale, n’est visiblement pas centré sur le travail féministe ou le travail spécifique envers les femmes. Cependant, toute son action concernant l’annulation de la dette sous-entend implicitement l’émancipation des femmes. L’annulation de la dette n’est, pour le CADTM, qu’un moyen d’atteindre l’objectif et l’objectif est la libération des êtres humains – femmes (...)

Suite de l’article : http://www.cadtm.org/Pourquoi-le-CADTM-est-il-feministe

2. Pays du Nord : Les acquis féministes en danger
par Denise Comanne

Quand les oppresseurs se posent en victimes… Récemment en Belgique, des patrons de tout type d’entreprises se sont unis dans un appel déchirant à la communauté : « Nous ne sommes pas coupables de la crise ! Nous en avons marre d’être accusés de tous les maux ! Laissez-nous entreprendre ! » (Le Soir, 25 janvier 2010). Pourtant, ils soutiennent le système capitaliste qui leur permet d’exiger une part (énorme) de gâteau. Bizarrement, cet événement m’a fait penser à certains groupes d’hommes qui se (...)

Suite de l’article : http://www.cadtm.org/Pays-du-Nord-Les-acquis-feministes


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 649 / 509928

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License