Résister pour une autre politique

vendredi 23 avril 2004 par Bernard LAGUNE

Le débat organisé à l’occasion de notre assemblée générale, le 12 février, a permis une réflexion
introduite par Gus Massiah, vice-président
d’Attac France. L’originalité d’Attac c’est
d’abord sa construction pluraliste autour
de personnes morales (associations,
journaux, syndicats) et l’irruption non
prévue de comités locaux. C’est ensuite
l’articulation de quatre niveaux
géographiques : mondial, continental
(Europe, Amérique, Afrique, ...), national et
local.

Face à un capitalisme en crise et à une
mondialisation insupportable, comprendre
le monde pour le transformer, créer des
convergences entre différents acteurs
sociaux agissant jusque-là de manière
isolée, (écologistes, consommateurs,
syndicats, défenseurs des droits de
l’homme et des droits des peuples,
association d’entraide, paysans...) telle
est la tâche difficile (mais avec des
avancées et des luttes parfois
victorieuses) que se donne le mouvement
altermondialiste, notamment par
l’organisation des forums sociaux.

Mais le capitalisme reste puissant et
face à l’offensive qu’il mène, au moins
trois stratégies d’alliance à construire se
confrontent au sein de ce mouvement :
une alliance anti-hégémonie et antiguerre
(ou anti-impérialiste), une alliance
anti-capitaliste avec au centre la question
sociale, une alliance anti-libérale contre
les excès de l’ultralibéralisme. Au sein
d’Attac, ces trois stratégie cohabitent et
une nouvelle forme de l’action politique
s’élabore à base d’éducation populaire et
d’engagement citoyen. Elle concerne
aujourd’hui principalement les classes
moyennes intellectuelles. Si Attac pose le
problème de l’élargissement de sa base
sociale c’est parce que c’est la garantie
de mieux comprendre et de mieux
prendre en charge les problèmes de
l’ensemble de la société.

Le 15 mars 2004 sera le 60ème
anniversaire de la publication du
programme du Conseil national de la
résistance (CNR). Ce regard en arrière est
soucieux de redresser un pays ruiné et de
redonner confiance à un peuple, et une
politique soucieuse uniquement de
satisfaire les exigences des puissances
financières. Ce programme qui définit des
droits et des garanties politiques et
sociales nous convainc qu’en la matière,
rien n’est fatalité, tout est question de
choix politique, de choix de société.
Contre le gouvernement du Medef
une autre politique est possible
Une résistance s’organise. Le
témoignage le plus récent en est « l’appel
contre la guerre à l’intelligence » qui
dénonce les coupes sombres exercées
dans les secteurs de la recherche, de
l’hôpital et de la santé, de l’école et de
l’université, de la justice et du travail social,
de la culture et de l’audiovisuel public. À
cette « guerre à l’intelligence » s’ajoute une
« guerre aux droits et la dignité des
personnes » avec une politique
d’appauvrissement et de précarisation (des
salariés, des chômeurs, des femmes
seules), d’aggravation du chômage et de
baisse des salaires, de détricotage du droit
du travail, du droit de grève et de la
protection sociale.

Tout cela est fait au nom des impératifs
fixés par le Medef, de réduction des impôts
et coûts salariaux et par l’Union
européenne de réduction des déficits
publics et d’une « concurrence libre et non
faussée » figurant dans le projet de
constitution de l’Union européenne.
Pour les mois qui viennent la priorités
d’Attac Pays d’Aix est de créer un pôle de
résistance par des initiatives visant à
rassembler les acteurs du mouvement
social : constitution d’un comité de défense
de l’assurance maladie, action symbolique
le 13 mars à l’occasion du 60ème anniversaire
du programme du CNR, débats sur la
construction d’une Europe démocratique.
Nous devons proclamer qu’une autre
politique pour la France et pour l’Europe est
possible et nécessaire.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1331 / 509928

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Autres...  Suivre la vie du site Archives éditoriaux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License