Les perspectives

lundi 11 juillet 2005

Proposer un temps de réflexion

Un festival de cinéma et d’éducation populaire proposé par Attac s’imposait ! C’est chose faite depuis la première édition d’« Images mouvementées » en avril 2003, à Paris.

En associant engagement citoyen et culture, l’ambition de ce festival est de contribuer à rétablir le sens de l’initiative citoyenne et de susciter le débat démocratique, première condition d’une participation à la vie politique de la cité. Parce que chacun porte un regard particulier et subjectif sur les réalités des mondes où nous vivons et que seule cette subjectivité, partagée et discutée, est à même de redonner du sens aux transformations à l’œuvre dans le corps social.

Chaque film questionne nos représentations du monde autour d’un thème représentant un enjeu de société majeur, lié ou non à l’actualité immédiate.

Explorer le réel sans renoncer à l’utopie

La programmation allie des longs-métrages de fiction reconnus à des documentaires de diffusion parfois plus confidentielle, mais d’une grande qualité cinématographique et pédagogique.

Certains choix sont motivés par l’intérêt de redécouvrir des films, plusieurs années après leur sortie, dans un contexte changé. Certaines situations prennent souvent un sens très différent à la lumière de faits nouveaux.
De plus, certains de ces films, qui ont été vus isolément par des téléspectateurs seuls ou en famille, acquerront une tout autre dimension dans le cadre d’une projection publique, en salle, dans un contexte festivalier.

Ce festival contribue à la diffusion de films qui participent du débat démocratique et social et qui n’ont pas toujours la diffusion à laquelle ils pourraient prétendre, en regard de la pertinence de leur propos.
En préambule des projections, des lectures, par des acteurs, favorisent la découverte de textes (articles, poèmes, extraits de revues, de livres et de pièces...) en lien avec le thème.

Créer des moments de rencontre

Aller vers de nouveaux publics en s’appuyant sur l’outil audiovisuel pour favoriser la rencontre entre des citoyens déjà engagés dans le débat social et des publics « de passage », curieux, cinéphiles, sympathisants.

La présence de réalisateurs et de producteurs nous paraît essentielle pour ancrer dans le réel ces moments collectifs et enrichir la réflexion de chacun.
Les débats, avec l’ensemble des représentants de la société civile sont l’occasion de développer les moments de rencontre tant au sein du cinéma que dans le quartier.

S’implanter dans le quartier

En écho au festival, expositions, lectures, causeries, animations musicales ont lieu dans les restaurants et cafés proches du cinéma Le Mazarin, suscitant la curiosité des « habitués /habitants » et permettant d’engager le débat sur des thèmes sociétaux faisant de ces cafés, nous l’espérons, des relais pour les temps des débats.

Nous sommes ouverts à tous lieux ou structures oeuvrant dans le quartier et désireux de participer à l’élargissement de l’implantation du festival.
Une librairie - stand, installée dans le hall, en lien avec une librairie du quartier, propose une sélection d’ouvrages sur les thèmes du festival et diffuse des informations sur les différents partenaires.

Nous travaillons avec des comédiens, des plasticiens. Ainsi, deux œuvres monumentales en entrée et en sortie de rue déclinent le thème du festival sous différentes formes.

Vous pouvez être acteur de l’organisation du festival en diffusant la liste des films et des débats, soit en les imprimant, soit en les envoyant par messagerie électronique à vos amis.

Liste des films

Liste des débats

Tout sur le festival et la programmation


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 959 / 528761

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ARCHIVES  Suivre la vie du site Groupes thématiques  Suivre la vie du site Archives des groupes thématiques  Suivre la vie du site Cinéma   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License