VENDREDI 11 NOVEMBRE, documentaire qui a secoué la Grèce : « DEBTOCRACY » de Aristtat Zistefanou en présence de Jérôme Duval CADTM/Patas Arriba Valencia - Espagne à 19h30 à L’ ÉQUITABLE CAFÉ*

vendredi 11 novembre 2011

*Cours Julien Marseille 13006

A l’initiative :
- Attac Marseille marseille@attac.org, http://www.france.attac.org
- CADTM http://www.cadtm.org
- Indignés Marseille

Quelles alternatives ?
Du Sud au Nord
le FMI et le système Dette
imposent la même austérité

Semaine globale d’action contre la dette et les IFI - Du 8 au 16 octobre 2011

Brisons les chaînes de la dette !

Le système de la dette continue à ravager d’innombrables vies à travers le monde. Les peuples du Sud sont confrontés chaque jour aux impacts et aux conséquences de l’endettement de leurs pays, qui, loin de s’alléger, continue d’augmenter au rythme de la crise et de la recherche de profits extraordinaires de la part des grandes banques et multinationales. Ils continuent à supporter le fardeau des dettes historique, sociale, écologique et climatique qui n’ont jamais été reconnues ni réparées et augmentent également, au rythme des fausses solutions à la crise globale. Ils luttent pour l’accès à des services publics et des services de base essentiels pour le respect des droits humains fondamentaux, tandis que leurs gouvernements privilégient le paiement du service de la dette au détriment de la santé, de l’éducation, du logement, de l’assistance sociale, de réformes agraire et urbaine, de la construction d’économies au service des peuples. En Europe et en Amérique du Nord, la sécurité sociale est en train d’être démantelée au nom du paiement d’une dette illégitime et de l’austérité budgétaire, tandis que des millions de personnes ne trouvent pas de travail décent.

Au moment où les failles des bases mêmes du système sont mises à nu, les Institutions financières internationales (IFI) et la majorité des gouvernements persistent à chercher des « solutions » aux problèmes des peuples qui ne font qu’aggraver les choses puisqu’ils placent les marchés financiers et la dette au centre de leur réponse à la crise.

Plutôt que la mise en place de nouveaux mécanismes d’endettement et le maintien d’une dette illégitime, les peuples demandent la répudiation des dettes odieuses et illégitimes et la consolidation d’alternatives de financement souverain et démocratique, basé sur le respect des droits humains et de la Nature.

Unissons nos forces et disons NON à la dette illégitime : contractée au nom des peuples, mais qui profite à une poignée de banquiers et de politiciens corrompus, aux investissements des multinationales, à la concentration du capital, aux plans de criminalisation et de répression contre la résistance populaire.

Les populations à travers le monde exigent responsabilité et transparence dans la gestion des finances publiques. Nous exigeons la suspension IMMEDIATE du paiement de la dette et la réalisation d’audits portant sur l’intégralité de l’endettement avec la participation des mouvements sociaux ! La protection des droits humains doit être la priorité des États et primer sur tout contrat commercial.

Brisons les chaînes de l’endettement ! Débarrassés de la dette, nous pourrons dès lors travailler ensemble sur des thèmes réellement importants : l’éradication de la pauvreté, la jouissance des droits humains, la protection des droits des peuples et de la Nature, la souveraineté politique et financière, et la construction d’un système économique et social sans discrimination et équitable pour toutes et tous.

Pour construire cet autre monde possible, la mobilisation des peuples est notre principal outil. Nous appelons les individus et les organisations du monde entier, au Nord et au Sud, à nous rejoindre et à mettre en place des actions du 8 au 16 octobre. Dans le cadre de cette Semaine globale d’action contre la dette et les IFI, nous soutenons en particulier l’appel issu de l’Assemblée des mouvements sociaux réunie lors du Forum social mondial de Dakar à une journée d’action globale contre le capitalisme le 12 octobre et celui du Mouvement des Indignés à une journée de mobilisation internationale le 15 octobre.

Nous ne devons rien, nous ne payons rien !

Audit et annulation inconditionnelle de la dette illégitime ! Des réparations SANS ATTENDRE !


titre documents joints

11 novembre à l’Equitable café

4 novembre 2011
info document : PDF
391.6 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 334 / 502149

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Des livres, des vidéos, des films...   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License