EUROPE , LA TRAHISON DES ELITES par Raoul Marc Jennar chez Fayard

lundi 10 mai 2004

Table des Matières

Introduction

1. L’Union européenne sans les Européens
Le plus puissant pouvoir exécutif d’Europe
Le pouvoir exécutif le plus perméable aux intérêts
particuliers
Le pouvoir le plus technocratique
Le pouvoir exécutif le moins contrôlé

2. L’Union européenne contre les Européens
Une étrange conception de l’intérêt général
L’AGCS, instrument de l’autodestruction du modèle européen
Le vrai projet européen : un marché atlantique unique

3. Nous, peuples d’Europe.

4. L’union européenne à l’Organisation mondiale du commerce
Le vrai visage de l’Europe
L’OMC : la plus puissante institution au service d’un projet économique
L’OMC : institution multilatérale ou directoire des pays riches ?
L’Union européenne, acteur décisif à l’OMC

5. L’Europe et les pays du Sud
Le profit avant la santé
Comment l’Europe entend privatiser les services dans le Sud
Le retour de l’Accord multilatéral sur l’investissement (AMI)
Cotonou ou la recolonisation des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique
Un cadeau empoisonné : l’initiative « Tout, sauf les armes »
Obscénités occidentales : l’accession du Cambodge à l’OMC

6. Reviens, Jaurès, ils nous ont trahis !

A propos de l’auteur :

Raoul Marc JENNAR, 57 ans, habitant Mosset (Pyrénées orientales), docteur en science politique diplômé des universités belge et française. Entre 1968 et 1999, successivement, professeur de français, journaliste, conseiller du gouvernement belge, conseiller au Parlement belge, conseiller diplomatique du Forum international des ONG au Cambodge, consultant auprès de l’Autorité Provisoire des Nations Unies au Cambodge, responsable du programme de l’UNESCO « culture de la paix au Cambodge », consultant auprès de l’Union européenne pour les questions politiques cambodgiennes. Depuis 1999, chercheur auprès d’Oxfam Belgique sur les dossiers relatifs à l’OMC et conseiller d’Oxfam international pour les matières liées à l’investissement ;
animateur de l’Unité de Recherche, de Formation et d’Information sur la Globalisation (URFIG), créée en 2000, à l’initiative de Pierre Bourdieu. Auteur d’une dizaine d’ouvrages consacrés à des questions de science politique, au Cambodge et à l’ONU. Collaborateur occasionnel du Monde diplomatique, de Politique Internationale et de L’Ecologiste. Il publiera en octobre, dans la collection Raisons d’Agir : "L’AGCS, un instrument de la restauration conservatrice."

Article venant de Altermonde


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1461 / 528874

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Des livres, des vidéos, des films...   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License