Manière de voir 75 Juin-juillet 2004 "Altermondialistes de tous pays..."

dimanche 23 mai 2004

Certains bons esprits s’interrogent sur l’avenir du mouvement altermondialiste. L’élémentaire bon sens indique pourtant que ce mouvement tire sa force initiale de la violence sociale et culturelle de la mondialisation réellement existante.

Manière de voir

INTRODUCTION

Protestataires, unissez-vous ! Ignacio Ramonet

LES SERGENTS RECRUTEURS DE LA CONTESTATION

Certains bons esprits s’interrogent sur l’avenir du mouvement altermondialiste. L’élémentaire bon sens indique pourtant que ce mouvement tire sa force initiale de la violence sociale et culturelle de la mondialisation réellement existante.

Et, de ce point de vue, les premiers sergents recruteurs des rangs de la contestation sont les gouvernements, les organismes patronaux, les institutions internationales (OMC, FMI et Banque mondiale) ou européennes, qui, malgré quelques inflexions verbales, poursuivent partout et sans relâche leur politique d’augmentation des injustices et de destruction de tout ce qui « fait société ».

La violence de la mondialisation Jean Baudrillard

L’ordre libéral et ses basses oeuvres Susan George

Portrait de groupe à la Banque Jean Ziegler

Le G8, club de riches très contesté Gustave Massiah

Le libre-échange, c’est aussi la guerre... Bernard Cassen

LA PLANÈTE D’EN BAS

Ce que ne font pratiquement jamais les « experts » internationaux ou gouvernementaux, c’est de sortir de leurs bureaux et d’aller vivre quelques semaines, jour et nuit, sur le terrain pour y éprouver les conséquences des politiques libérales qu’ils préconisent.

Et cela que ce soit au Sud, dans les bidonvilles des mégalopoles et les zones rurales ravagées par la misère ; ou, au Nord, dans les cités « difficiles », avec des familles où l’on est chômeur héréditaire.

Cette planète d’en bas, les décideurs de Washington et de Bruxelles, pour ne parler que d’eux, l’appréhendent simplement par le biais d’indicateurs macroéconomiques déconnectés de la vie réelle. Et ils s’étonnent ensuite, le plus souvent de bonne foi, de l’effervescence qui y règne...

Une obsession nommée Bombay Mila Kahlon

Paysans sans terre d’Afrique du Sud Colette Braeckman

Défis redoutables pour la transition brésilienne Gilles de Staal

Comment la finance a tué Moulinex Frédéric Lordon

Etat d’urgence sociale en France Martine Bulard

Constitutionnaliser le libéralisme en Europe ? Bernard Cassen

CENT FLEURS REBELLES

Ah si les médias avaient une rubrique « Luttes sociales », comme c’est le cas pour la finance et le sport ! Chaque jour, colonnes et antennes seraient saturées...

Ce n’est évidemment pas le cas, et les combats qui se mènent aux quatre coins du monde pour la paix, l’emploi, les salaires, la terre, la dignité ou la simple survie sont le plus souvent ignorés, quand ils ne sont pas dénigrés pour cause de « populisme ».

Mais, depuis quelques années, ces combats disposent d’une puissante caisse de résonance : les forums sociaux mondiaux, continentaux, nationaux et locaux nés à Porto Alegre, au Brésil, en janvier 2001. Et ils vont se multipliant, rassemblant tous ceux qui se rebellent contre l’injustice et pensent qu’un autre monde est possible.

Force des armes et force de la raison Le sous-commandant Marcos

La promesse de Porto Alegre Ignacio Ramonet

L’empire n’est pas invulnérable Arundhati Roy

Terres promises du Venezuela Maurice Lemoine

L’eau ? Un bien commun de l’humanité Riccardo Petrella

L’esprit de la Résistance toujours d’actualité Serge Wolikoff

UNE FORCE QUI VA

L’histoire récente n’offre aucun exemple d’un mouvement d’opinion qui ait pris un essor aussi rapide et, surtout, aussi international que le mouvement altermondialiste. Regroupant des associations, certaines grandes ONG, des campagnes d’action, des Eglises, des journaux, des organisations populaires, des syndicats, etc., il est hétérogène, voire hétéroclite, et le revendique.

Si cette « force qui va » porte des aspirations et des refus convergents, elle est encore loin de s’être dotée d’une stratégie commune.

En particulier, elle se considère majoritairement comme un contre-pouvoir, en faisant l’impasse sur la conquête du pouvoir politique et même sur ses rapports avec lui. Pour combien de temps ?

Des manifestations de rue aux forums sociaux François Houtart

Quand l’Afrique reprend confiance Anne-Cécile Robert

Altermondialistes tout terrain Jacques Nikonoff

CONCLUSION

Donner un débouché politique aux forums Bernard Cassen

COMPLÉMENTS DOCUMENTAIRES

Sites Internet et bibliographie Olivier Pironet

http://www.monde-diplomatique.fr/mav/75/


Pour vous abonner à « Manière de voir » :

En ligne sur le site :

http://www.monde-diplomatique.fr/abo/

ou par courrier (voir sur le site le tarif détaillé) :

http://www.monde-diplomatique.fr/abo/

Le Monde diplomatique

Service abonnements 60646 Chantilly Cedex

http://www.monde-diplomatique.fr/abo/mav

Vous pouvez également vous procurer « Manière de voir » en kiosque ou en vous adressant à :

Le Monde diplomatique Boutique 21 bis, rue Claude Bernard 75242 Paris cedex 05 boutique@lemonde.fr

Prix (port compris) : 7,80 euros (France) 8,55 euros (Autres pays)

La collection : http://www.monde-diplomatique.fr/mav/

Commander un ancien numéro : http://www.monde-diplomatique.fr/mav/commande


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1755 / 513875

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Des livres, des vidéos, des films...   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License