Création du collectif AIX SALON GARDANNE STOP TAFTA

dimanche 20 avril 2014

Pour stopper les négociations, 16 associations, partis politiques et plusieurs citoyens viennent de se regrouper au sein du collectif Aix Salon Gardanne "stop tafta, non au Grand marché transatlantique". L’acte fondateur de ce nouveau collectif a eu lieu le 9 avril dernier. Le collectif appelle à une première manifestation le 10 mai dans les rues d’Aix. Objectif : informer le grand public de ce qui se trame dans l’ombre.
LES PREMIERS SIGNATAIRES SONT : Attac Aix, Attac Gardanne, Artisans du monde Aix, CADTM, Collectif aixois pour l’égalité, Confédération paysanne, Collectif vigilance Gaz de Gardanne-Pays d’Aix, EELV Aix, Ensemble Aix, LDH Aix, PCF Aix, PG Aix, Front de Gauche Aix, Partit Occitan, Résister aujourd’hui,Nouvelle donne Aix, NPA, Jeunes Ecologistes Aix-Marseille + citoyens…

Il veut mettre en lumière ce que les lobbies et la Commission Européenne négocient en secret. Ce projet de traité de libre échange entre les Etats-Unis et l’Union Européenne concernerait 820 millions de consommateurs américains et européens, soit la moitié du PIB mondial et le tiers des échanges mondiaux.

S’il était ratifié, TAFTA représenterait la plus importante menace civile jamais connue à ce jour contre les peuples :
bœufs gavés aux hormones, poulets chlorés, produits alimentaires truffés d’OGM, fin de la petite agriculture au profit des grandes exploitations industrielles, attaque contre les services publics, marchandisation poussée à l’extrême, privatisation à outrance, gaz de schiste et de couche, libéralisation de tous les secteurs, attaque contre les normes sanitaires, environnementales, sociales etc.…
Telles seraient quelques unes des conséquences auxquelles seraient soumis les citoyens américains et européens. Avec, en prime, l’instauration de tribunaux d’arbitrage privés qui permettraient aux multinationales d’attaquer et de faire plier les États.

La partie n’est pas gagnée pour les promoteurs de Tafta mais elle n’est pas perdue.

Pour s’opposer à ce traité inique (un traité similaire est en cours entre l’Union Européenne et le Canada) et faire stopper les négociations, 25 collectifs se sont créés ces derniers mois en France (dont, le 9 avril, celui d’Aix-Salon-Gardanne).
Certaines régions (PACA, Ile de France, Limousin), départements (Tarn, Seine-Saint-Denis) et villes (Niort, Besançon…) se sont déclarées hors Tafta.
Des mouvements de résistance se développent dans les autres pays.
C’est le début d’une mobilisation intense qui devrait s’accentuer avec les élections européennes et se poursuivrent jusqu’à l’arrêt complet des négociations.

rejoignez-nous


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 70 / 502149

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License