SOIXANTIEME ANNIVERSAIRE DE BRETTON WOODS : Le soutien de la Banque mondiale et du FMI aux dictatures

par Eric Toussaint (CADTM)
dimanche 1er août 2004

Voici soixante ans, le 22 juillet 1944 prenait fin la conférence de Bretton Woods au cours de laquelle ont été fondés la Banque mondiale et le Fonds monétaire international.

Après la seconde guerre mondiale, dans une partie croissante du Tiers Monde, les politiques mises en place tournent le dos aux anciennes puissances coloniales. Cette orientation rencontre l’opposition ferme des gouvernements des grands pays capitalistes industrialisés qui ont une influence déterminante sur la Banque mondiale (BM) et le FMI. Les projets de la BM ont un fort contenu politique : endiguer le développement de mouvements qui remettent en cause la domination exercée par les grandes puissances capitalistes. L’interdiction de prendre en compte les considérations "politiques" et "non économiques" dans les opérations de la Banque, l’une des plus importantes conditions de sa charte, est contournée systématiquement. La partialité politique des institutions de Bretton Woods est démontrée par le soutien financier apporté aux dictatures qui ont sévi au Chili, au Brésil, au Nicaragua, au Congo-Kinshasa et en Roumanie.

Cet article est tiré du COURRIEL D’INFORMATION ATTAC (n°479)( Courriel du Grain de sable)
Lire la suite de l’article


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 314 / 509928

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Dette Nord et Sud   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License