Désintox sur les retraites mardi 7 janvier 2020 par Attac France

mardi 7 janvier 2020

Pour vendre sa réforme des retraites, Emmanuel Macron, son premier ministre, son gouvernement, sa majorité et certains médias n’hésitent pas à mettre en avant de faux arguments.

Dans cette rubrique nous prenons le temps de les analyser et de les déconstruire pour démêler le vrai du faux

Le détail de toutes les désintox sur les retraites est ICI

- Oui, on peut augmenter les cotisations pour financer la retraite par répartition
Le gouvernement essaie de nous imposer un constat erroné : il existerait un problème de financement du système actuel de retraites. Or, à court-terme, ce n’est pas le cas.

- Non, le système de retraite suédois n’est pas un modèle
Emmanuel Macron vante régulièrement la « véritable source d’inspiration » pour sa réforme des retraites que représenterait le « modèle suédois ». Mais l’introduction des « comptes notionnels » en Suède a renforcé les inégalités sociales

- Non, la France n’est pas un smarties pour BlackRock
« C’est une boite de Smarties le marché français, ça ne représente rien par rapport à leur gestion d’actifs ». Face à la polémique sur la nomination de Jean-François Cirelli comme officier de la Légion d’honneur, la secrétaire d’État française Agnès Pannier-Runacher a démenti tout lobbying de BlackRock dans le cadre de la réforme du système des retraites. Est-ce bien la réalité ?

- Non, la réforme des retraites n’apporterait pas « que du mieux » aux agriculteurs
Désintox sur les retraites, vendredi 27 décembre 2019, par Attac France, Confédération Paysanne
« La réforme des retraites ne peut apporter que du mieux aux agriculteurs » , a déclaré la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, en sortant d’un rendez-vous avec le Premier ministre, début décembre. Comme toutes les déclarations du gouvernement et de ses soutiens à la FNSEA, celle de Christiane Lambert a pour simple objectif de faire croire en des effets positifs de la réforme, qui pourtant n’existent pas.

- Non le « Minimum de pension » à mille euros n’est pas une révolution sociale
par Daniel Rallet
« Nous garantirons une pension minimale de 1000 euros nets par mois pour une carrière complète au SMIC ».Avec cette annonce, le Premier ministre fait la promotion d’une réforme systémique fondée sur la justice sociale, prétendant réduire les inégalités de pensions, en particulier entre hommes et femmes. Mais qu’en est-il réellement ?


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 45 / 529621

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Travail, Retraite   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License