Reportage photos de Justin Carrette lors de son passage au Sénégal : A Dakar, les taxis sans roue de secours face au Covid-19 dans Blog de Médiapart

lundi 30 mars 2020

Les mesures de confinement et le couvre-feu viennent pousser certains sénégalais au bord de l’asphyxie financière. Les professions libérales comme les chauffeurs de taxi sont en première ligne.

Sala a commencé à conduire son taxi il y a seulement deux ans. "Je vis avec mes économies mais je ne sais pas combien de temps je pourrais tenir comme ça." © Justin Carrette

« Une crise humanitaire prend place et évolue parallèlement à l’épidémie. » Les mots de Thierno Bocoum sont forts, mais à la mesure de la situation que traverse actuellement bon nombre de sénégalais. Dans sa lettre ouverte adressée au Président Macky Sall, le représentant de l’Alliance Générationnelle pour les Intérêts de la République (AGIR), met en lumière les difficultés extrêmes que rencontrent les travailleurs indépendants après les nouvelles mesures de confinement et au couvre-feu décrété au Sénégal pour contrer la propagation du Covid-19. Le pays compte 130 cas de personnes contaminées au 28 mars 2020.

Les taximen ont été les premiers à subir la baisse d’activité du pays. A Dakar, ou l’on ne dénombre pas moins de 25 000 taxis, certains ont déjà garé leurs véhicules faute de rentabilité. « La situation actuelle est vraiment délicate. On vit dans une psychose générale. Même si le confinement national n’est pas encore décrété, tout le monde reste chez soi. L’économie sénégalaise stagne. Moi, je fais principalement les trajets aéroports-centre-ville et avec la fermeture de l’espace aérien je n’ai quasiment plus de travail. Je vis avec mes économies mais je ne sais pas combien de temps je pourrais tenir comme ça. Que Dieu éradique ce fléau. » déplore Sala, un taximan de la capitale.

Lire la suite du reportage de Justin et ses photos ICI


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 50 / 529562

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License