"Entretien avec Philippe Corcuff « Une nouvelle façon de créer de l’espace commun »" par Thierry Brun, Politis

Paru dans Politis N°822, semaine du 21 au 27 octobre 2004 et publié sur le site d’Attac Yonne
dimanche 28 novembre 2004

Le mouvement altermondialiste est en débat sur son avenir. Selon Philippe Corcuff, sociologue et membre du conseil scientifique d’Attac, il présente des caractéristiques inédites et peut constituer une nouvelle perspective d’émancipation.

Le Forum social européen de Londres a rendu de nouveau visible un mouvement altermondialiste apparu sur la scène politique à Seattle en 1999. Ce mouvement s’interroge de plus en plus sur son avenir. Comment analysez-vous cette situation ?

Philippe Corcuff : Le mouvement altermondialiste se présente comme une potentialité émancipatrice, et non comme une nécessité. C’est un mouvement d’émancipation à la manière du mouvement républicain des XVIIIe et XIXe siècles ou du mouvement ouvrier des XIXe et XXe siècles.

Le Forum social européen de Londres a rendu de nouveau visible un mouvement altermondialiste apparu sur la scène politique à Seattle en 1999. Ce mouvement s’interroge de plus en plus sur son avenir. Comment analysez-vous cette situation ?

Philippe Corcuff : Le mouvement altermondialiste se présente comme une potentialité émancipatrice, et non comme une nécessité. C’est un mouvement d’émancipation à la manière du mouvement républicain des XVIIIe et XIXe siècles ou du mouvement ouvrier des XIXe et XXe siècles.

Il inclut des questions venant du mouvement républicain, comme la citoyenneté et la volonté populaire, mais aussi la question sociale héritée du mouvement socialiste au sens large.

Mais l’altermondialisme est aussi un mouvement post-républicain et post-socialiste. Ce n’est pas un simple revival de la gauche républicaine et/ou du mouvement ouvrier.

Cependant, l’émergence du mouvement républicain au XVIIIe, à travers notamment la philosophie des Lumières, ou l’émergence du mouvement ouvrier, à travers les premières formes associatives, mutuelles, syndicales, politiques, ont mis près d’un siècle à se constituer.

Il y a donc un problème de temporalité dès qu’il s’agit d’un processus long d’émancipation, qui doit reconstruire tout à la fois un ensemble de forces sociales et une perspective neuve d’émancipation

lire l’interview sur le site d’Attac Yonne


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1227 / 509928

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Altermondialisme   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License