Tract n°3 : NON à une Europe inféodée par l’OTAN

jeudi 17 février 2005

RÉFÉRENDUM SUR LA CONSTITUTION EUROPÉENNE :

NON À UNE EUROPE INFÉODÉE À L’OTAN !

Pour ceux qui veulent une politique étrangère commune indépendante, l’OTAN n’a pas sa place
dans la constitution européenne !

RÉFÉRENDUM SUR LA CONSTITUTION EUROPÉENNE :

NON À UNE EUROPE INFÉODÉE À L’OTAN !

Pour ceux qui veulent une politique étrangère commune indépendante, l’OTAN n’a pas sa place
dans la constitution européenne !

Or la constitution fait référence à l’OTAN (art I - 41)

L’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) a été créée en 1949 pour s’opposer
aux pays socialistes. Sous couvert de défense de la démocratie et des droits de l’Homme,
elle fait régner aujourd’hui dans le monde, l’ordre inégalitaire des pays dominants.

Au nom de l’Europe, c’est NON au traité constitutionnel :

• NON, car l’OTAN n’est pas une instance européenne
- Deux des membres de l’OTAN ne sont pas européens (USA et Canada)
- Des Etats membres de l’Union européenne ne sont pas membres de l’OTAN
( Autriche, Finlande, Irlande)
- Des membres européens de l’OTAN ne sont pas membres de l’Union Européenne
(Islande, Norvège)

• NON, car l’OTAN est contrôlée politiquement et militairement par les USA et constitue leur principal outil de domination sur l’Europe

• NON à une constitution qui consacre cette domination !

Nous ne voulons pas de la guerre, arme du libéralisme.
NOUS VOULONS UNE EUROPE,
GARANTE DU DROIT INTERNATIONAL


AU NOM DE L’EUROPE, JE VOTE NON !


Comité local Attac pays d’Aix
Maison des Associations, 1 rue Emile Tavan, 13100 Aix en Provence
tel : 06 83 41 89 51 / mèl : aix@attac.org / site : www.local.attac.org/13/aix

Association pour une Taxation sur les Transactions financières pour l’Aide aux Citoyens

POURQUOI NOUS VOTERONS NON

L’Europe doit être indépendante des Etats-Unis

Art I-41.2 : « la politique de sécurité et de défense commune de l’Union Européenne respecte les obligations découlant du Traité de l’Atlantique Nord
pour certains Etats membres qui considèrent que leur défense commune est réalisée dans le cadre de l’organisation du Traité de l’Atlantique Nord et elle est compatible avec la politique de sécurité et de défense arrêtée dans ce cadre ».
NON, car l’Union Européenne ne doit pas inscrire dans sa constitution que sa politique de sécurité et de défense commune doit être compatible avec les obligations de l’OTAN.

Art I-41.7 « Les engagements et la coopération demeurent conformes aux engagements souscrits au sein de l’organisation du Traité de l’Atlantique Nord qui reste pour les Etats qui en sont membres, le fondement de leur défense collective et l’instance de sa mise en œuvre ».
NON, car dans sa constitution, l’Union Européenne ne doit pas reconnaître l’OTAN comme le fondement de la défense collective des Etats qui en sont membres.

La guerre au Kosovo, la tragédie du peuple palestinien, l’invasion de l’Irak,
les massacres en Tchétchénie ; l’Union Européenne est d’une passivité affligeante
face à ces drames qui requièrent pourtant une action si les valeurs qu’elle proclame ont un sens. Non pas l’action d’une puissance impériale, mais celle d’un gardien du droit international. Ce qui pose la question d’une capacité européenne autonome.
Or le projet de constitution prend exactement le chemin inverse.
Elle conforte la subordination des pays européens et de l’Union Européenne à la politique des Etats-Unis qui exercent le contrôle politique et militaire de l’OTAN.
Ex : La France qui avait refusé d’intervenir en Irak pourrait se voir entraînée dans l’aventurisme militaire du gouvernement Bush.

Nous ne voulons pas de la guerre comme politique étrangère
de l’Union.

Art I-41.3 : « les Etats membre s’engagent à améliorer progressivement leurs capacités militaires »

Art I-41.5 : « le Conseil peut confier la réalisation d’une mission, dans le cadre de l’Union, à un groupe d’Etats membres afin de préserver les valeurs de l’Union et de servir ses intérêts ».

Ses intérêts : ceux d’un marché où la concurrence est libre et non faussée ?

Ses valeurs : Bush aussi a des valeurs (l’axe du bien) et une arme pour
les préserver et servir ses intérêts : la guerre préventive.

L’OTAN N’A PAS SA PLACE DANS LA CONSTITUTION !


titre documents joints

Tract n°3 : Non à une Europe inféodée à l’Otan

3 avril 2005
info document : RTF
112.2 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1910 / 506295

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ARCHIVES  Suivre la vie du site Groupes thématiques  Suivre la vie du site Archives des groupes thématiques  Suivre la vie du site "CAMPAGNE POUR LE NON"   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License