Une mauvaise constitution qui révèle un secret cancer de notre démocratie par Étienne Chouard professeur, Lycée Marcel Pagnol - Marseille

mercredi 20 avril 2005

Après six mois de réflexion intense, se cristallise une argumentation autour du "traité constitutionnel", à partir de lui mais au-delà de lui, une argumentation qui n’est ni de droite ni de gauche, et qui montre un danger historique pour nous tous, au-dessus de la politique. Pour ces raisons, cette courte argumentation devrait intéresser les citoyens de tous bords.

Il y a six mois, en septembre 2004, j’étais, comme tout le monde, favorable à ce texte sans l’avoir lu, par principe, "pour avancer", même si je savais bien que les institutions étaient très imparfaites. Je ne voulais pas ê tre de ceux qui freinent l’Europe. Je crois vraiment que l’immense majorité des européens, au-delà des clivages gauche/droite, aiment cette belle idée d’une Europe unie, plus fraternelle, plus forte. C’est un rêve de paix, consensuel, très majoritaire.

Vous pouvez lire la suite de l’article :
- ci-dessous en document lié
- sur le site d’Aix-Dit-Non


titre documents joints

Une mauvaise constitution qui révèle un secret cancer de notre démocratie

20 avril 2005
info document : PDF
109.4 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1399 / 528724

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Europe   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License