SOLIDARITE AVEC LES MARINS ET LES SYNDICATS DE LA SNCM !

Communiqué du Bureau d’Attac-France
dimanche 2 octobre 2005

Le gouvernement a annoncé le 27 septembre, contre l’avis majoritaire des citoyens et des élus locaux, la cession de la Société nationale corse-méditerranée au fonds d’investissement privé, Butler Capital Partners. Dans la foulée, le ministre des transports, Dominique Perben, précisait que le gouvernement envisageait une privatisation à 100 %.

Défendons le service public de la SNCM !


SOLIDARITE AVEC LES MARINS ET LES SYNDICATS DE LA SNCM !
POUR QUE LA SNCM RESTE UNE ENTREPRISE PUBLIQUE.

Communiqué du Bureau d’Attac-France

Le gouvernement a annoncé le 27 septembre, contre l’avis majoritaire des citoyens et des élus locaux, la cession de la Société nationale corse-méditerranée au fonds d’investissement privé, Butler Capital Partners. Dans la foulée, le ministre des transports, Dominique Perben, précisait que le gouvernement envisageait une privatisation à 100 %.

Cette annonce a donné lieu de vives protestations et une mobilisation de la part des marins de la SNCM, du Syndicat des travailleurs corses et de la CGT du Port autonome de Marseille. En guise de protestation, le Syndicat des travailleurs corses a décidé de reconduire, sans violence, le cargo "Pascal-Paoli", depuis le port de Marseille vers le port de Bastia. En réponse à cette action syndicale, le gouvernement a ordonné l’intervention du GIGN et de l’armée et l’arrestation des syndicalistes, dont quatre, incluant le leader du STC Alain Mosconi, sont encore à ce jour retenus en garde à vue à Toulon.

Attac s’indigne de l’utilisation des forces d’intervention de la police nationale et de l’armée face à l’action non-violente du STC. Ellle s’indigne tout autant d’une certaine couverture médiatique, qui n’a de cesse de conforter cette action militaro-policière en cherchant à criminaliser cette action syndicale et citoyenne.

L’association réclame la libération des derniers syndicalistes retenus, et l’arrêt des poursuites à leur encontre. Elle tient à apporter son soutien à l’ensemble des marins de la SNCM et syndicats en grève pour que la SNCM reste une entreprise publique nationale, dégagée de la pression d’investisseurs financiers, d’autant plus que des propositions alternatives à la cession existent pour faire face aux pressions financières. Elle appelle à une large mobilisation avec les usagers et les salariés en lutte, pour préserver et développer la SNCM, comme tous les services publics.

Attac France, le 29 septembre

% Lundi 3 octobre à 18 h - Marseille (Place de la Joliette - Métro
Joliette)
Attac Marseille vous invite à participer au grand meeting organisé pour défendre le service public de la SNCM.

En présence de :
.. Jean-Paul ISRAEL (CGT Marins),
.. Jean-Luc BENHAMIAS (Les Verst),
.. Olivier BESABCENOT (LCR),
.. Marie-George BUFFET (PCF),
.. Jean-Luc MELANCHON (PS),
.. Yves SALESSE (Comités du 29 mai),
.. Michel VAUZELLE (PS).

L’esprit de la victoire du 29 mai, c’est la Défense des Services publics !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1419 / 502181

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License