EDITORIAL : CONSTRUIRE UN MONDE SOLIDAIRE, ECOLOGIQUE ET DEMOCRATIQUE

lundi 8 janvier 2007 par Bernard LAGUNE

Inaugurée sous les « acclamations » des étudiants en grève contre le CPE, la statue de Cézanne dressée à Aix sur la place de la Rotonde devant le syndicat d’initiative, finit « l’année Cézanne » avec les tentes des SDF plantées à ses pieds.

Après le rejet du traité constitutionnel européen en mai 2005 et l’élan unitaire créé par cette victoire des forces antilibérales, l’année 2006 aura été marquée par la victoire des étudiants contre le CPE. Face à la politiques du « tout répressif » mises en place par Perben et Sarkozy, des actions de désobéissance civique se sont développées : l’action des « Enfants de Don Quichotte » pour l’accès au logement des populations qui en sont rejetées, l’action du Réseau Éducation Sans Frontière (RESF) contre les expulsions de parents d’enfants scolarisés, la poursuite des actions des Faucheurs Volontaires, les luttes des « sans papiers ».

Ces formes de lutte ont le mérite de révéler à l’opinion publique les résultats désastreux des politiques libérales qui fabriquent de la misère et d’obtenir rapidement des résultats comme le « droit au logement opposable » ou l’annulation d’expulsions du territoire. Mais elles révèlent aussi la nécessité de transformer en profondeur un système politique et économique qui est au service des classes les plus nanties de la société. Il s’agit de définir des mesures de rupture avec le néolibéralisme, d’en scier les piliers du néolibéralisme. C’est ce à quoi va s’employer Attac avec son « Manifeste altermondialiste : Construire un monde solidaire, écologique et démocratique ».

Attac Pays d’Aix suivra avec intérêt le 26 janvier 2007 la conférence de Gérard Duménil (qui est l’un des rédacteurs du Manifeste d’Attac) organisée par les « Amis du Monde Diplomatique » à l’IEP.

Et pour Attac il sera bon de rappeler que les ruptures doivent être non seulement nationales mais mondiales et européennes. Quelques occasions de le rappeler vont se présenter dès le 1er semestre 2007 :
-  du 20 au 25 Janvier 2007, se tiendra le Forum Social Mondial à Nairobi (Kenya),
-  le 25 Mars 2007 sera le 50ème anniversaire de la signature du Traité de Rome,
-  le Sommet du G8 sera hébergé par l’Allemagne les 06, 07 & 08 juin à vingt kilomètres de Rostock (nord-est de l’Allemagne), sur la mer Baltique.

Attac prépare des initiatives pour ces événements. La réunion mensuelle d’Attac Pays d’Aix du 11 janvier proposera des actions de mobilisation contre le sommet du G8. *

Mais les années électorales 2007 et 2008 s’ouvrent pour le mouvement altermondialiste français avec l’échec du consensus pour la désignation d’une candidature unitaire à la présidence de la République. Il montre que la question du « débouché politique » aux mobilisations altermondialistes est un processus complexe. Il nécessite de dépasser les cultures sectaires et groupusculaires des forces les plus structurées (notamment le PCF et la LCR) au profit d’un rassemblement sur des objectifs antilibéraux de mouvements très divers, et d’un processus de construction d’un mouvement politique capable de gagner face aux tenants du libéralisme. L’action des « collectifs unitaires » a produit des effets positifs avec l’adoption de la « charte antilibérale » et l’avancée des courants favorables au rassemblement.

Avec le « Manifeste » et des initiatives spécifiques, Attac peut et doit jouer un rôle important pour de nouvelles avancées unitaires. Elle organise, avec des partenaires, un séminaire ouvert, « les mouvements sociaux confrontés à la crise écologique », le 24 mars à Paris. Au niveau national Attac décide de faire de la lutte contre la dernière phase de l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence, qui doit avoir lieu au 1er juillet 2007, une campagne prioritaire.

Mais Attac a elle-même connu en son sein des affrontements qui ont conduit à une fraude électorale. On peut se féliciter que la fraude ait été démasquée, qu’une plainte ait été déposée et que de nouvelles élections aient eu lieu avec le plus fort taux de participation de tous les scrutins à ce jour. Les résultats montrent la volonté des adhérents de maintenir vivante l’association qui a fait la preuve de sa capacité de réaction et de renouvellement en période de crise. Nous avons la conviction que la nouvelle direction élue saura surmonter les divergences et les divisions qui ont pris corps et donner à Attac un fonctionnement démocratique et des capacités de mobilisation renouvelées.

Enfin la nouvelle direction est confrontée à une situation financière très difficile et lance un appel urgents aux adhérents : COTISEZ SANS PLUS TARDER POUR L’ANNEE 2007.

NOS MEILLEURS VŒUX POUR ATTAC ET POUR TOUS SES ADHERENTS

Bernard Lagune


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 707 / 502050

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Autres...  Suivre la vie du site Archives éditoriaux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License