ATTAC AU LIGOURES : Restructurations et délocalisations ou comment la logique financière des "investisseurs" détruit l’emploi avec des extraits du film de Marcel Trillat « Silence dans la vallée »

jeudi 15 mai 2008

Dans les années 70, une quarantaine d’usines tournaient à plein régime dans la vallée de la Meuse dans les Ardennes. L’entreprise Thomé Génot était de celles-là. Entreprise familiale, fondée en 1855, elle était devenue, au cours du 20ième siècle, le leader mondial des pôles d’alternateurs pour l’industrie automobile.

Mise en liquidation judiciaire en 2004, elle est reprise par le groupe Catalina, basé à Los Angeles. Progressivement, le repreneur renie tous les engagements annoncés au moment du rachat et se livre à un véritable « pillage » financier de l’entreprise.

En 2006, l’entreprise est à nouveau liquidée.

Le film témoigne de la révolte et du combat des salariés licenciés ; ouvriers, cadres et anciens dirigeants s’expriment sur ce qui faisait la fierté de leur métier et retracent les étapes du processus qui a conduit à la disparition de leur savoir-faire.

Au-delà de l’humiliation, de la révolte et du chômage, les paroles recueillies illustrent aussi la mutation du capitalisme familial et industriel en un capitalisme financier et mondialisé.

à 19 : 00
Maison des associations, Le Ligourès, place Romée de Villeneuve, à Encagnane, Aix en Provence

Tract en document joint

— -


titre documents joints

Tract de la réunion à distribuer sans modération...

8 mai 2008
info document : PDF
70.5 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 410 / 506019

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License