ATTAC AU JAS : « Une politique de dépolitisation Le citoyen face à la théorie économique libérale

mardi 3 juin 2008

Au fur et à mesure qu’avance l’intégration économique internationale, de plus en plus de décisions économiques fondamentales sont soustraites au débat démocratique. Cette dépolitisation est légitimée par un discours néo-libéral d’autant plus persuasif qu’il prétend se fonder sur un savoir « scientifique » : la théorie économique libérale.

Le recours à la théorie économique est supposé permettre un choix « technique » (apolitique) selon des critères d’« optimalité ». L’astuce de ce discours consiste à affirmer que la science économique permet d’identifier des politiques « optimales ». Par conséquent, aucune politique alternative ne serait justifiable - ni économiquement, ni éthiquement.

L’intervention vise à donner des clés de compréhension des mécanismes de cette « politique de dépolitisation ». Ainsi, une analyse économique réaliste fait réapparaître le caractère indispensable du choix politique. L’imposture néo-libérale devient alors évidente : la supposée inexistence d’alternatives politiques découle directement des hypothèses biaisées et profondément irréalistes de la théorie économique libérale. La « re-politisation » des décisions économiques devient alors un facteur de liberté. Elle constitue la condition préalable à toute formulation d’alternatives.


à 19 : 30
salle AGESA - Le Cèdre, avenue du Deffens, Jas de Bouffan, Aix en Provence

Bus n°4 : arrêt "Grande Thumine" et Bus n°6 et 10 : arrêt "Le Deffens"


— -


titre documents joints

tract de la réunon à diffuser sans modération...

18 mai 2008
info document : PDF
80 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 468 / 528788

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License