ATTAC AU JAS :Main basse sur les terres agricoles, ou l’accaparement de millions d’hectares de terres agricoles par des gouvernements ou des investisseurs étrangers.

mardi 3 février 2009

La synergie actuelle entre la crise alimentaire et la crise financière a déclenché un nouvel
« accaparement des terres » au niveau mondial.

D’un côté, des gouvernements, déjà une douzaine selon l’étude minutieuse de l’ONG "Grain",
préoccupés par l’insécurité alimentaire acquièrent ou louent à l’étranger de vastes territoires
agricoles pour y produire leur propre production alimentaire et la rapatrier ensuite.

D’un autre côté, des sociétés agro-alimentaires et des spéculateurs voient dans les investissements
dans des terres agricoles à l’étranger une nouvelle source de profits importants.

D’énormes opérations, ciblant parfois des pays souffrant eux-mêmes de la faim, sont en cours :
une centaine peut-être selon "Grain".

Des grands noms de la finance internationale participent à ce bal des prédateurs.

La Banque Mondiale et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD)
préparent elles-mêmes la voie en pressant les gouvernements des pays ciblés d’adapter leur régime
foncier pour permettre la réussite de ces transactions.

De ce fait, des terres agricoles fertiles sont privatisées et concentrées, et passent sous le contrôle
d’états et d’investisseurs étrangers.

Que signifie cette offensive sur les terres à l’échelle planétaire ? Peut-on y voir l’émergence
d’un néo-colonialisme agraire ?

Réunion publique ouverte à tout-e-s
à 19h30 salle AGESA - Le Cèdre,
avenue du Deffens, Jas de Bouffan, Aix en Provence
Bus n°4 : arrêt "Grande Thumine" et Bus n°6 et 10 : arrêt "Le Deffens"

Co-voiturage au retour


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 485 / 529721

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License