Accueil > Dossiers > Dossiers

Dossiers

Articles de cette rubrique


Ce que l’on sait de la « loi travail XXL » par Erwan Manac’h publié |16 juin 2017|Politis (Travail, Retraite)

samedi 17 juin 2017

Les travaux provisoires qui fuitent dans la presse sur la loi travail II sont inquiétants. Le point sur cette réforme explosive, après la première série d’entretiens avec les syndicats.

Vous n’avez rien suivi des débats sur la loi travail II ? Vous ne comprenez pas trop les termes techniques employés ? Vous êtes noyés dans l’épais nuage de communication du gouvernement ? Voici une petite séance de rattrapage.



Le transfert des cotisations sociales vers la CSG annonce un changement de logique pour le modèle social français 7 JUIN 2017 PAR ROMARIN GODIN MÉDIAPART (Travail, Retraite)

mercredi 14 juin 2017

Le gouvernement d’Édouard Philippe envisage de supprimer deux cotisations sociales payées par les salariés et de relever la CSG. Une mesure présentée comme un soutien au pouvoir d’achat. Mais les gains de pouvoir d’achat seront inégalement répartis et cette décision induit un changement complet et majeur de modèle social pour la France.



Pour un droit du travail protecteur des travailleuses et des travailleurs ! |mercredi 14 juin 2017|, par Attac France (Travail, Retraite)

mercredi 14 juin 2017

Attac a décidé de se mobiliser pour une réforme du droit du travail qui renforce la protection des travailleuses et des travailleurs et simplifie réellement le droit du travail, à rebours de la feuille de route gouvernementale récemment annoncée. Cette nouvelle réforme Macron-Pénicaud risque en effet d’aller beaucoup plus loin encore dans la logique néolibérale que la loi El Khomri combattue l’an dernier. De surcroît, le gouvernement veut aller vite et boucler ce dossier avant la fin de l’été, en procédant par ordonnances.



Les retraites façon Macron : le piège des comptes notionnels Jean-Marie Harribey (Travail, Retraite)

mercredi 14 juin 2017

6 mars 2017 Par Les Économistes Atterrés Blog : Le blog de Les Économistes Atterrés

Jean-Marie Harribey, membre du comité d’animation des Économistes atterrés, analyse le système des « comptes notionnels », au coeur de la réforme des retraites promise par le candidat Emmanuel Macron. C’est un prolongement logique des réformes réduisant les droits sociaux mises en place ces dernières années.



La mort du salaire brut par Gérard Filoche (Travail, Retraite)

mercredi 14 juin 2017

Macron prépare la plus terrible attaque contre nos salaires de toute l’histoire de notre pays. Du jamais vu.

Il va supprimer le salaire brut.

Les grands médias des 9 milliardaires font mine de nier ou déforment la réalité : comme si seul comptait le salaire net en bas de la feuille de paie.

Mais non, c’est le salaire brut qui compte !



Président de la République et gouvernement : cocktail à risques pour les libertés ? Communique LDH suite au futur projet de loi sécuritaire du gouvernement pour faire entrer l’état d’urgence dans le droit commun (Autres...)

samedi 10 juin 2017

Si ce que révèle le quotidien Le Monde est exact, le gouvernement entend introduire dans le droit commun des mesures comme l’assignation à résidence, la pose de bracelets électroniques ou les perquisitions administratives, sous la seule décision d’un préfet.

De telles mesures piétineraient les libertés individuelles et collectives et nous feraient basculer dans un autoritarisme d’Etat. A défaut de sortir de l’état d’urgence, la France entrerait durablement dans un régime d’exception.



Signez l’appel : « M. Macron, vous ne devez pas saborder la taxe sur les transactions financières ! » mardi 6 juin 2017, par Attac France (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

jeudi 8 juin 2017

À peine élu, Emmanuel Macron a demandé le report de la discussion européenne sur la taxe sur les transactions financières (TTF) pour donner des gages aux banques françaises. Cette taxe permettrait pourtant de lutter contre la spéculation, à l’origine des crises financières, et de lutter contre le réchauffement climatique dans les pays du Sud.



Code du travail, chômage, retraites : ces réformes prêtes à êtres dégainées après les élections législatives par Thomas Clerget 1er juin 2017 (Travail, Retraite)

mercredi 7 juin 2017

L’agenda social du Président Macron se remplit : d’abord, un approfondissement de la loi El-Khomri, touchant les salaires comme les conditions de travail et sa durée légale ; ensuite, une restructuration du système d’assurance chômage, avec le risque que celle-ci se transforme en protection minimaliste pour des travailleurs précarisés ; enfin une nouvelle réforme des retraites, potentiellement explosive. Sans oublier la refonte de la formation professionnelle et la suppression progressive de 120 000 postes de fonctionnaires. Basta ! fait le point sur ce qui attend tous ceux qui vivent de leur travail une fois passées les élections législatives.



Crime climatique : les « États voyous » doivent pouvoir être sanctionnés |vendredi 2 juin 2017|, par Maxime Combes (Ecologie et société)

vendredi 2 juin 2017

La décision de la Maison-Blanche consistant à annoncer le désengagement unilatéral des États-Unis de l’Accord de Paris est un véritable bras d’honneur envoyé aux populations qui supportent d’ores et déjà les conséquences des dérèglements climatiques. La condamner avec fermeté et annoncer vouloir « sauver l’Accord de Paris » est néanmoins loin d’être suffisant : il est urgent de donner bien plus d’ambition aux politiques climatiques existantes, d’opérer une transformation profonde des soubassements énergétiques d’un capitalisme insoutenable et d’oeuvrer pour que des sanctions internationales envers les États voyous voient le jour.



« Non à l’OTAN, non à la guerre » les 24 & 25 mai 2017 à Bruxelles par le Collectif « Non à l’OTAN, non à la Guerre »* (Paix dans le Monde)

jeudi 25 mai 2017

Les 25 et 26 mai 2017, un sommet de l’OTAN se tiendra à Bruxelles pour l’inauguration de son nouveau siège. Ce sera la première visite en Europe de Donald Trump depuis son élection.

Un collectif international regroupant plus de 500 organisations venant de plus de 50 pays (chiffres provisoires, en augmentation continue) organisera à cette occasion :

Le 24 mai : une grande manifestation dans Bruxelles pour la « bienvenue » à M. Trump et pour demander la dissolution de l’OTAN. Le 25 mai, un contre-sommet dans des locaux dans le centre de Bruxelles avec débats, ateliers, projection de vidéos, témoignages, etc.

Nous devons exiger :

que la France sorte complètement de l’OTAN, qui devra être dissoute ensuite, que l’OTAN cesse de nous désigner nos ennemis, que la France développe des relations « courtoises », sans vouloir les humilier, avec tous les pays, au-delà des désaccords qui pourraient exister (Russie et Chine par exemple) que la France participe à la Conférence des Nations Unies pour un traité d’interdiction des armes nucléaires en juin 2017 prochain, une véritable sécurité des peuples du monde entier, sans recours à un bouclier anti-missiles par essence agressif, par des partenariats mutuellement profitables, un arrêt de l’escalade des budgets d’armement, un traité sur le commerce des armes incluant un embargo dans les régions en guerre.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 508266

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License