Accueil > Dossiers > Travail, Retraite > Travail, Retraite

Travail, Retraite

Articles de cette rubrique


Le parti de la liquette par Frédéric Lordon | 9 octobre 2015 | blog du Monde Diplomatique (Travail, Retraite)

lundi 12 octobre 2015

Si l’on avait le goût de l’ironie, on dirait que le lamento décliniste ne se relèvera pas d’un coup pareil, d’une infirmation aussi catégorique ! Coup d’arrêt au déclin ! Mais l’ironie n’enlève pas la part de vérité, fut-elle ténue : un pays où les hommes du capital finissent en liquette est un pays qui a cessé de décliner, un pays qui commence à se relever. Car, dans la tyrannie du capital comme en toute tyrannie, le premier geste du relèvement, c’est de sortir de la peur.

Le salaire de la peur

Le capitalisme néolibéral règne à la peur. Il a été assez bête, demandant toujours davantage, pour ne plus se contenter de régner à l’anesthésie sucrée de la consommation. La consommation et la sécurité sociale étaient les deux piliers de sa viabilité politique. Le voilà qui s’acharne à détruire le second



« Moi Président » : trois ans de dérégulation du droit du travail et d’augmentation du chômage PAR THOMAS CLERGET 10 SEPTEMBRE 2015 dans Basta (Travail, Retraite)

dimanche 27 septembre 2015

Le gouvernement s’apprête à « simplifier » le Code du travail. Dans la lignée des lois Macron et Rebsamen avant l’été, de l’Accord national interprofessionnel et du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi auparavant, il s’agit de « libérer » toujours davantage les entreprises. Les protections des salariés sont considérées comme un « coût » pour l’économie, qu’il conviendrait de réduire, et comme un « frein à l’embauche », qu’il faudrait assouplir. Objectif : inverser la courbe du chômage. Mais plus l’exécutif socialiste dérégule, plus le chômage augmente, avec un million de chômeurs supplémentaires depuis l’entrée de François Hollande à l’Élysée. Bilan en trois actes de cette casse sociale.



Fralib-Gémenos : la lutte créatrice 14 mai 2015 | Par Marielle Billy (Travail, Retraite)

samedi 16 mai 2015

Ce 14 mai 2015, l’usine de thé et infusions des Fralib de Gémenos redémarre officiellement sa production et sa commercialisation sous la marque Scop TI. Les Fralib ont gagné face à Unilever après une lutte obstinée de cinq années : sur les 76 salariés présents à la fin du conflit, 58 ont accepté de mettre au pot pour devenir coopérateurs et fonder une SCOP.



PETITION : Maintien de l’emploi dans les Bouches du Rhône : NON A LA FERMETURE DE NEXCIS FILIALE D’EDF (Travail, Retraite)

vendredi 8 mai 2015

Parce que 120 emplois directs et indirects sont menacés.
Parce que 400 emplois potentiels seront créés si on engage la phase industrielle !
Parce qu’il y a une utilisation partisane qui est faite de nos impôts.
Parce qu’encore une fois nous développons des produits révolutionnaires, le Gouvernement préfère que ce soit industrialisé ailleurs.
Parce que les Pouvoirs Publics laissent encore échapper un marché
émergent (les études montrent un potentiel de 25 Milliards de dollars d’ici 2020...).

=> Nous sommes toutes et tous concernés !
SIGNER LA PETITION



A réécouter : fâché tout rouge FILOCHE démolit MACRON Le jeudi 29 janvier 2015, par L’équipe de Là-bas (Travail, Retraite)

vendredi 10 avril 2015


PETITION : Appel contre la loi Macron Pour nous, Macron, c’est non (Travail, Retraite)

dimanche 22 février 2015

Continuons à signez la pétition
.La loi dite loi Macron, « Pour la croissance et l’activité », dont le projet présenté au Parlement est censé casser « les rigidités » qui bloqueraient l’économie française.

Les dispositions de la loi ont un fil directeur : « ce qui est bon pour le patronat est bon pour l’économie », quelles qu’en soient les conséquences pour les salariés. Cette loi est le complément du pacte de responsabilité dont les prétendues contreparties se sont révélées des illusions. Elle participe d’une tendance générale dans l’Union européenne au moins-disant social. La stagnation, voire la baisse, des salaires et des pensions, les coupes massives dans les dépenses publiques pèsent sur la demande globale et donc sur l’activité des entreprises. Ces dernières préfèrent verser de confortables dividendes à leurs actionnaires plutôt qu’investir.



"La loi Macron, ou comment revenir au contrat de travail du XIXe siècle" par Laura Raim dans Regards (Travail, Retraite)

mardi 20 janvier 2015

Source de l’article : http://www.regards.fr/web/article/la-loi-macron-ou-comment-revenir

Ignorant délibérément qu’il ne peut y avoir de "liberté", de "consentement" ou de "volontariat" du salarié face à un employeur en position de force, la loi Macron met en œuvre le rêve du Medef, dans lequel le contrat remplace le droit du travail.



Une grève légitime Tribune de Pierre Khalfa (coprésident de la Fondation Copernic) et d’Aurélie Trouvé (coprésidente du Conseil scientifique d’Attac) dans Le Monde du 17 juin 2014 (Travail, Retraite)

jeudi 19 juin 2014

mercredi, 18 juin 2014 / Fondation Copernic

Depuis le 10 juin, les cheminots sont en grève reconductible. Comme d’habitude, et quel que soit le gouvernement, cette grève est présentée par les pouvoirs publics comme une grève inutile, voire corporatiste. Inutile car les inquiétudes des cheminots n’ont pas lieu d’être, corporatiste car ils défendraient leur statut. Que ces deux arguments soient contradictoires – si les cheminots n’ont pas de raison d’être inquiets, pourquoi défendraient-ils donc leur statut ? – ne trouble pas particulièrement les commentateurs. Mais surtout, à les entendre, les cheminots feraient grève par plaisir, et n’est quasiment jamais évoqué le fond du dossier.

Que disent les cheminots ?



Menaces sur le smic ! Par Pierre Khalfa (Travail, Retraite)

vendredi 11 avril 2014

07 avril 2014 |
http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-khalfa/070414/menaces-sur-le-smic

Le Smic est régulièrement la cible d’attaque de la part des économistes néolibéraux. Fin 2012 déjà, un rapport du groupe d’experts chargés de faire des recommandations au gouvernement sur le sujet proposait une remise en cause de son indexation actuelle et avançait comme pistes possibles d’évolution une régionalisation ou la création d’un « Smic jeune »[1]. Un de ces « experts », Gilbert Cette sort aujourd’hui un livre, « Changer de modèle », avec deux autres économistes...



Lettre aux député-e-s absentionnistes : dites non à cette réforme des retraites Par Les invités de Mediapart (Travail, Retraite)

mercredi 6 novembre 2013 par Jocelyne

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/061113/lettre-aux-depute-e-s-absentionnistes-dites-non-cette-reforme-des-retraites
06 novembre 2013 |
Eric Coquerel (PG), Annick Coupé (Solidaires), Isabelle de Almeida (PCF), Guillaume Floris (GA), Pierre Khalfa (Copernic), Alain Lipietz (EE-LV) et Christiane Marty (Attac), membres du Collectif unitaire Retraites 2013, appellent ll’Assemblée, après son rejet par le Sénat mardi 5 novembre.


Mesdames, Messieurs les Député-e-s

Le 15 octobre, vous avez été parmi les 47 députés de gauche à s’abstenir lors du premier passage à l’Assemblée nationale de la réforme du système de retraites. Grâce à votre vote, et aux votes contre de vos collègues du Front de Gauche, la réforme n’a pas obtenu la majorité absolue.

Depuis, le Sénat s’est unanimement opposé à cette réforme. Lorsqu’elle reviendra à l’Assemblée, vous aurez donc le pouvoir de la mettre en échec pour de bon. C’est dire si votre vote sera d’importance.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 531492

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Travail, Retraite   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License