Accueil > Dossiers > Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux > Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux

Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux

Articles de cette rubrique


L’évasion fiscale, délit de riches aux dépens des pauvres par Jérôme Duval* (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

vendredi 9 septembre 2016

Près de 800 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, principalement dans les pays dits « en développement ». Or, dans ces pays, chaque année, au moins 250 milliards d’euros de recettes fiscales disparaissent dans les paradis fiscaux, soit 6 fois la somme nécessaire par an pour lutter et vaincre la faim d’ici 2025 |1|.

« On estime que 85 % à 90 % de ces avoirs [fonds privés placés dans les paradis fiscaux] appartiennent à moins de 10 millions de personnes – soit 0,014 % de la population mondiale –, et qu’au moins un tiers de ces avoirs appartiennent aux 100 000 familles les plus riches du monde, dont chacune pèse au moins 30 millions de dollars ». |2| C’est donc bien aux plus fortunés que profite la réduction des recettes fiscales par la fraude, ce qui perpétue et aggrave les inégalités.



« Panama Papers » : la Société générale et Rotschild en première ligne : Communiqué d’Attac France du 4 avril 2016 (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

lundi 4 avril 2016

Après l’affaire Cahuzac, « Offshore Leaks » ou « LuxLeaks », le scandale mondial « Panama Papers », concerne plusieurs milliers de fraudeurs et met sur la sellette de nombreuses banques impliquées dans la création de compagnies offshore. Parmi celles-ci, outre les habituées Crédit suisse, HSBC et UBS, on trouve la Société générale, dont une filiale au Luxembourg a créé pas moins de 465 compagnies offshore via le cabinet Mossack Fonseca [1]. Ainsi que la Banque Edmond de Rothschild, qui, selon Cash investigation, « a créé des sociétés offshore qui auraient permis de blanchir la fortune d’un de ses gros clients » [2]. Emmanuel Macron, ancien associé-gérant de Rotschild, peut-il vraiment rester à Bercy ? N’est-il pas temps de prononcer la séparation entre l’État et des banques privées ?



Vincent Bolloré contre Basta ! : à bas la presse libre, vive les paradis fiscaux mercredi 10 février 2016, par Attac France (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

lundi 15 février 2016

Ce jeudi 11 février s’ouvre le procès en diffamation contre le site d’info indépendant Bastamag sur plainte de Vincent Bolloré. Après avoir normalisé Canal +, M. Bolloré veut étouffer le scandale… Bolloré en faisant taire Basta !, un site d’info qui dérange. Il devrait plutôt se méfier de la publicité : la société Socfin, épinglée par Basta ! au vu des enquêtes de terrain menées par plusieurs ONG sur l’accaparement de terres en Afrique, est aussi lourdement impliquée dans deux paradis fiscaux particulièrement nocifs, Liechtenstein et Luxembourg.



La taxe sur les transactions financières dans les filets de la com’ gouvernemental | mardi 22 septembre 2015 |, par Frédéric Lemaire (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

dimanche 27 septembre 2015

Le 10 septembre dernier, François Hollande se montrait volontaire quant à l’adoption de la taxe sur les transactions financières (TTF). « La France sera de nouveau à l’initiative pour que la TTF soit prête le moment venu, c’est-à-dire au moment de la COP21 » affirmait-il à l’occasion de la présentation à l’Elysée de la prochaine conférence mondiale sur le climat (COP21).

La France, enthousiaste pour la TTF ? Il n’en a pas toujours été ainsi, loin de là.



Évasion fiscale : Attac effectue une réquisition citoyenne à l’agence BNP Paribas de Paris Voltaire samedi 7 mars 2015, par Attac France (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

lundi 9 mars 2015

Pour le lancement de la seconde édition de son kit « anti-requins », ce samedi 7 mars à 12h, Thomas Coutrot, porte-parole d’Attac France, s’est rendu à l’accueil de l’agence BNP Paribas située au 173 boulevard Voltaire à Paris pour remettre en main propre la réponse de notre association à un courrier de BNP Paribas daté du 3 mars 2015 concernant la présence de la banque dans les Îles Caïmans.

Porteur d’un avis de réquisition citoyenne « pour cause d’évasion fiscale », il était accompagné par 25 militant ?e ?s d’Attac qui ont procédé à la réquisition de fauteuils de l’agence bancaire pour les installer au siège de l’association. Avant de quitter la banque avec le mobilier saisi, les militant ?e ?s ont remis au responsable de la banque un exemplaire du Livre noir des banques que viennent de publier Attac et Basta !



Coupe Davis : l’évasion fiscale gagne 6-0 - jeudi 20 novembre 2014, par Attac France (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

lundi 24 novembre 2014

Avant même le début du match, la Suisse a déjà gagné. Jo-Wilfried Tsonga, Gael Monfils, Richard Gasquet, Julien Benneteau et Gilles Simon sont en effet tous les cinq des heureux résidents de ce pays. Quant à BNP Paribas, qui sponsorise tapageusement l’événement, elle détient le record absolu de la présence dans les paradis fiscaux, avec 170 filiales.



Evasion fiscale : les 7 péchés paradisiaques des banques françaises par Plateforme paradis fiscaux et judiciaire (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

jeudi 13 novembre 2014

Les membres du G20 doivent maintenant exiger la transparence de toutes les entreprises
jeudi 13 novembre 2014, par Plateforme paradis fiscaux et judiciaire
Alors que le G20 s’apprête à annoncer des mesures contre l’évasion fiscale et que l’Union européenne est ébranlée par le scandale du « Luxleaks », la Plateforme Paradis Fiscaux et Judicaires publie une étude sur les premiers chiffres rendus publics par les banques françaises grâce à la loi bancaire de 2013. Celle-ci révèle « les 7 péchés paradisiaques » que ces premières informations permettent d’établir. L’analyse confirme la nécessité d’étendre une obligation similaire de « reporting » à l’ensemble des entreprises.



Taxe sur les transactions financières : lettre ouverte à Michel Sapin - les échos (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

vendredi 7 novembre 2014

Un collectif d’associations a répondu à la tribune du ministre des Finances, Michel Sapin, publiée dans Les Echos du lundi, sur le projet de taxe européenne sur les transactions financières.

A la suite de la tribune rédigée par le ministre des Finances Michel Sapin sur la position minimaliste de la France dans le projet de taxe européenne sur les transactions financières (TTF), publiée lundi dans Les Echos, et au lendemain de la remise du rapport Le Roux préconisant des suppressions de taxes dans l’aérien , les associations répondent.

4 novembre 2014

Bas les masques. Enfin. Dans une tribune publiée lundi après-midi dans les Echos, vous avez reconnu que la France soutiendrait une TTF européenne au rabais, sans toucher aux transactions portant sur les produits dérivés, reconnus comme les transactions les plus spéculatives.

Pour nous, associations actives sur le dossier de la TTF depuis de nombreuses années, vous êtes officiellement devenu l’avocat personnel des banques françaises et européennes qui n’ont cessé de mener une campagne agressive contre ce dispositif depuis 2013. Ce n’est pas une surprise, mais la preuve de ce que nous avancions depuis des mois : le renoncement de la France à une TTF véritablement ambitieuse, capable à la fois de réguler la finance et de générer des recettes fiscales massives



Couronnant deux ans de renoncements, François Hollande torpille la taxe Tobin par Attac France (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

mercredi 7 mai 2014

« La taxe européenne sur les transactions financières (TTF) verra le jour en Europe au 1er janvier 2016 et ne concernera dans un premier temps que les actions et quelques produits dérivés » a annoncé, ce mardi à Bruxelles, le ministre des Finances autrichien, Michael Spindelegger. Réactions de deux porte-parole d’Attac, Thomas Coutrot et Dominique Plihon



SIGNEZ LA PETITION ! Il faut un million de signatures pour la Taxe sur les transactions financières avant le 30 avril (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

vendredi 4 avril 2014

Angela Merkel et François Hollande l’ont dit : trouver un accord sur la taxe Tobin d’ici les élections européenne serait un signal très important pour les hommes et les femmes d’Europe. Un projet crédible de taxation des transactions financières (TTF) est sur la table, celui de la Commission européenne. Il ne reste plus aux 11 pays volontaires qu’à l’adopter lors du Conseil européen des ministres des finances (ECOFIN) les 5 et 6 mai prochains. Mais dans les coulisses le gouvernement français continue de freiner ce projet.
Signez la pétition pour la mise en place d’une taxe Robin des bois ! C’est 1 million de signatures que nous voulons transmettre au Conseil des ministres le 30 avril prochain



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 531677

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License