Accueil > Attac dernières > Attac dernières

Attac dernières

Des rendez-vous, des textes, des images qui ont retenu notre attention

Articles de cette rubrique


VENEZ TOUS A LA FETE D’ATTAC 13 ! (Les rendez-vous d’Attac)

jeudi 14 juin 2007

Tous les ans, les comités locaux Attac des Bouches du Rhône
organisent une fête au parc de Valabre à Gardanne.

Au menu : débats, spectacles, concerts, stands d’associations, librairie,
restauration, buvette et activités diverses pour petits et grands.

RESERVEZ VOTRE SAMEDI 16 JUIN !
De 14h00 à tard dans la nuit



REUNION MENSUELLE D’ATTAC PAYS D’AIX : Présentation du film "les OBJECTEURS de CROISSANCE" en présence de la réalisatrice Hélène Lioult (Les rendez-vous d’Attac)

vendredi 8 juin 2007

Les OBJECTEURS de CROISSANCE
Un film d’Hélène Lioult, écrit avec Hervé René Martin,
(54 minutes), produit par Marielle Gros

Claire et Hervé jouent au jeu de l’autruche qui déclenche des rencontres avec ceux qui questionnent les discours dominants et résistent à l’emprise de la croissance économique infinie. Ce sont : un professeur d’économie dissident, un sage venu du désert que la fertilité enchante, des consommateurs et des agriculteurs qui s’organisent localement, des enfants dans une école qui s’intéressent aux Indiens, les élus de deux communes qui résistent au néolibéralisme, les marcheurs, objecteurs de croissance. Le jeu est une représentation de l’homme et de la Terre. Le retour à la case départ invite le spectateur à remettre en question la marchandisation du monde.

Avec :
-  André Aschieri, maire de Mouans-Sartoux.
-  Michaël Latz, maire de Correns.
-  Serge Latouche, professeur émérite d’économie, Paris Sud.
-  Pierre Rabhi, paysan, poète, expert international en agrobiologie.
-  Jean Marotta, instituteur et la classe de CM1-CM2 de Correns.
-  Denise et Daniel Vuillon, agriculteurs et les consommateurs associés.
-  François Schneider, chercheur en écologie



ATTAC AU JAS : Pour des biens et des services publics mondiaux avec des extraits du film "Le Bien Commun" (Les rendez-vous d’Attac)

mardi 5 juin 2007

Dans son "Manifeste Altermondialiste", Attac réaffirme le droit de
chaque être humain de jouir librement des biens communs de l’humanité,
ceux qui font partie de l’environnement naturel et sont à tout le monde,
comme l’air ou l’eau, et ceux, comme les services publics, qui sont produits
par l’activité humaine pour la satisfaction de besoins reconnus comme essentiels.

Or, la vague néolibérale réduit l’espace de ces biens communs et de ces biens publics.
Les pouvoirs publics les bradent et ils laissent le marché en faire des biens privés
rentables, à l’usage d’une demande réputée solvable.

L’eau, les semences, les gènes humains et végétaux, les connaissances,
la santé, l’éducation, plus rien aujourd’hui ne semble pouvoir échapper
au destin de "marchandise".

Le film "Le bien commun" nous raconte différentes histoires tournées
au Canada, aux Etats-Unis, au Mexique, au Brésil, en Inde.... qui témoignent
de la tentative de marchandisation généralisée du monde et de la vie humaine
elle-même.

Le marché pourrait-il être garant du bien commun ?



Le manifeste altermondialiste d’Attac avec la projection des vidéos de présentation par des membres connus d’Attac France (Les rendez-vous d’Attac)

mardi 8 mai 2007

L’élection présidentielle, en personnalisant le débat politique, en ramenant les enjeux à des décisions de court terme, occulte les vrais enjeux de société auxquels nous sommes confrontés. Les élections passées, les Français risquent de se réveiller avec la gueule de bois. Car aujourd’hui, en France et dans le monde, nous ne sommes plus dans « l’alternance » , mais dans l’affrontement de deux systèmes de valeurs : le « retour sur investissement » face à la solidarité et la coopération.

Est-il possible de tracer d’autres politiques que celles que nous supportons depuis plus de 30 ans ? Comment s’éduquer et s’armer pour proposer d’autres solutions, comment s’engager pratiquement sur des voies alternatives ? Saurons-nous tous ensemble enfin et vraiment changer de cap ?

Un autre monde est possible et il est dans ce monde, il faut trouver les voies et les moyens de le construire, le Manifeste, publié par Attac en début de campagne présidentielle est une contribution à ce projet. Il enrichit le débat démocratique de vraies solutions (102 mesures). Et même si certaines de ses propositions ne sont pas d’application immédiate, elles fixent des objectifs à atteindre susceptibles de mobiliser les énergies.

En pleine bataille des législatives, nous consacrerons la soirée du 15 mai à l’étude de ce Manifeste, à partir d’un diaporama incluant des documents vidéo enregistrés par des personnalités du Conseil Scientifique ou du Conseil d’Administration d’Attac. Le débat s’engagera alors sur ces propositions et sur l’intérêt et les moyens de les populariser par delà la montée en puissance des élections législatives...



ATTAC AU JAS : Nouvelle projection du film : "EDF, les apprentis sorciers" de Gilles Balbastre (deuxième rupture du manifeste) avec un débat sur la "privatisation de l’énergie" animé par Jean Pugens (Les rendez-vous d’Attac)

mardi 17 avril 2007

Signer en ligne la pétition L’électricité et le gaz ne sont pas des marchandises

Lire le 4 pages d’Attac "l’éléctricité n’est pas une marchandise"

[Le site du groupe de travail sur la campagne (ressources, productions, informations, actualités)->http://www.local.attac.org/marchew



Débat sur l’information et la démocratie avec la projection du téléfilm de William Karel : « POISON D’AVRIL »

Attac au Jas (Les rendez-vous d’Attac)

X
mardi 3 avril 2007

« POISON D’AVRIL »

"fiction-documentaire" sur l’information télévisuelle avant l’élection présidentielle de 2002



QUELS MOYENS AVONS-NOUS DE PESER DANS LE SENS D’ECHANGES PLUS JUSTES ? (Les rendez-vous d’Attac)

Soirée organisée par le Comité catholique contre la Faim et pour le Développement et l’AMAP Paniers de Saisons et le Cativel
jeudi 29 mars 2007

Jeudi 29 mars 2007 à 19h
Cinéma 3 Casinos à Gardanne

QUELS MOYENS AVONS-NOUS DE PESER DANS LE SENS
D’ECHANGES PLUS JUSTES ?

*Présentation des actions du CCFD

*« L’or vert » durée 24 mn
Ce documentaire nous fait découvrir l’intensification de la culture du soja en Amérique
Latine (Brésil), ses conséquences dramatiques pour les petits paysans et l’écosystème.
Il nous interroge en même temps sur nos modes de consommation.
Débat : « L’agriculture destinée aux pays du nord dans les pays du sud : son impact
sur la vie des agriculteurs du sud (70°/° des personnes qui souffrent de la faim sont
des agriculteurs) et sur l’équilibre alimentaire des pays du nord et du sud. »
Intervenante : Patricia del Rosario MELENDES GONZALEZ, juriste Guatémaltèque.
Elle travaille au Guatemala dans une association qui accompagne des communautés
et des organisations de paysans. Spécialisée dans le développement rural, l’agroécologie
et l’économie solidaire.

*Présentation par la SALDAC d’un documentaire de 20 mn sur « la culture du café
au Pérou dans le cadre d’une organisation coopérative », en présence de M. Kolia Arché,
qui fera part des divers projets et des expériences de son association en matière de
développement et de commerce équitable.

BUFFET
Prix d’entrée : 4,5 €



ATTAC AU JAS : La Sécurité Sociale de 1945 à nos jours. Veut-on réellement la sauver ou lui arracher sa colonne vertébrale : "la solidarité" ? (Les rendez-vous d’Attac)

Débat animé par Jacqueline de Grandmaison, journaliste spécialisée dans les politiques de santé publique et d’économie sociale.
mardi 6 février 2007

L’histoire de la Sécurité Sociale est faite de combats et se confond avec l’histoire de la France.
Les fondations de la Sécurité Sociale sous sa forme moderne furent posées à la Libération par l’ordonnance du 04 octobre 1945. Il s’agissait de mettre en oeuvre, selon le programme du Conseil National de la Résistance "un plan complet de Sécurité Sociale, visant à assurer à tous les citoyens, des moyens d’existence, dans tous les cas où ils sont incapables de se les procurer par le travail, avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l’État". Depuis, la Sécurité Sociale s’est élargie à d’autres catégories de la population.

Gérée paritairement, la Sécurité Sociale s’appuie sur un système de répartition.

Soixante ans après sa création, ce fondement de la société française semble de plus en plus menacé. Pour 2007, le déficit prévisionnel du régime général de la Sécurité Sociale, le fameux "trou" serait de 8 Milliards d’Euros. Au-delà des idées reçues, qui sont les vrais responsables de ce déficit ? Les mesures prises pour le résorber s’attaquent-elles aux causes les plus importantes ? Les politiques actuelles apportent-elles des remèdes aux problèmes de la Sécurité Sociale ? Vont-elles la sauver ou remettre en cause le principe fondamental de la Sécurité Sociale à l’origine de sa création : "la solidarité" ?
C’est ce dont nous débattrons avec Jacqueline de Grandmaison après la projection d’extraits du documentaire "les grandes batailles de la République : la Sécurité Sociale".



Tract sur CONFERENCE/DEBATde Laurent Levard *d’Artisans du Monde "le commerce international econtre la souveraineté alimentaire ?" (Les rendez-vous d’Attac)

* Laurent Levard est délégué général de la Fédération Artisans du Monde
mardi 23 janvier 2007

Selon l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), la libéralisation illimitée des échanges commerciaux serait censée favoriser le développement de tous les pays, y compris les plus pauvres. C’est ainsi que de nombreux traités internationaux de libre-échange sont actuellement signés dans le monde selon la logique néolibérale imposée par l’OMC.
Force est pourtant de constater que cette libéralisation, en particulier celle des échanges agricoles, n’a pas contribué à éradiquer la faim dans le monde, elle a au contraire aggravé la situation des plus pauvres et augmenté les inégalités.
Le commerce international, tel que l’impose le dogme du néolibéralisme, s’oppose-t-il à la souveraineté alimentaire ?
Alors que se tient ce mois-ci, au Mali, le premier forum mondial pour la souveraineté alimentaire, "Artisans du Monde Aix" et "Attac Pays d’Aix" organisent conjointement une conférence débat sur ce thème : "Le commerce international contre la SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE ?", animé par Laurent Levard, délégué général de la Fédération Artisans du Monde.
Ce débat s’inscrit dans la campagne " Élections 2007 : État d’urgence planétaire : Votons pour une France solidaire !", lancée par un collectif d’associations de solidarité internationale, dont Artisans du Monde et Attac. Et il intervient au moment où Attac publie son "Manifeste altermondialiste : Construire un monde solidaire, écologique et démocratique"



% Attac au Jas de Bouffan : Poulets et mondialisation : le grand désordre alimentaire avec projection d’extraits du documentaire "Sauve qui peut, les poulets" sur le commerce international des poulets et en particulier comment les exportations de poulets congelés européens tuent la filière avicole en Afrique. (Les rendez-vous d’Attac)

mardi 16 janvier 2007

Mardi 16 janvier 2007 à 19 : 30
salle "La Maison Soleil" Logirem Bâtiment C4, rue Raoul Follereau, très près du "Cèdre"
Bus n°4 : arrêt "Grande Thumine" et Bus n°6 et 10 : arrêt "Le Deffens"

Dans un monde où l’on consomme 160 000 tonnes de poulet par jour, les grandes firmes agroalimentaires tentent de faire main basse sur ce commerce.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 528661

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License