Accueil > Dossiers > Finance > Finance

Finance

titre documents joints

Quels indicateurs de richesse pour demain

27 février 2010
info document : PowerPoint
2 Mo

Diaporama présenté par Isabelle Poncet lors de réunions publiques d’Attac Pays d’Aix et d’Attac Gardanne


Articles de cette rubrique


vidéo 2 de l’intervention d’Isabelle Bourboulon le 7 mai 2015 au 3C : Présentation du livre noir des banques écrit par Attac et Basta (Finance)

samedi 9 mai 2015


Le Tribunal populaire des banques par Attac France, Compagnie NAJE (Finance)

dimanche 22 février 2015

En plein scandale HSBC et alors que la Banque Centrale Européenne s’attaque violemment au gouvernement grec anti-austérité, cette pièce de théâtre de la compagnie NAJE est plus que jamais d’actualité !

En complément du Livre noir des Banques (Attac/Basta !) paru aux éditions Les Liens qui Libèrent, vous pouvez maintenant la visionner en ligne ou la télécharger



Swiss leaks - HSBC : une banque au lourd passé et au présent sulfureux 9 février par Eric Toussaint (Finance)

lundi 9 février 2015

La banque HSBC est revenue sur le devant de la scène. Selon les informations publiées par plusieurs organes de presse le 9 février 2015, 180,6 milliards d’euros seraient passés, à Genève, par les comptes HSBC, entre le 9 novembre 2006 et le 31 mars 2007 (soit en moins de 5 mois !) |1|. Mohamed VI roi du Maroc, des vedettes du monde du spectacle, de multiples sociétés privées, auraient confié à HSBC la mission de dissimuler au fisc et à la justice de leur pays une partie de leurs revenus. Dans l’article ci-dessous, nous revenons sur l’histoire passée et récente d’HSBC, une des principales banques privées à l’échelle mondiale.



Les 1 % les plus riches possèderont plus que le reste de la population mondiale en 2016 (Finance)

jeudi 22 janvier 2015 par Jocelyne

"Les inégalités extrêmes ne constituent pas seulement un préjudice moral. Elles sapent la croissance économique et pèsent sur les profits du secteur privé".Winnie Byanyima directrice générale d’Oxfam International

En amont de la réunion annuelle du Forum économique mondial à Davos, Oxfam a calculé que l’an prochain, le patrimoine cumulé des 1 % les plus riches du monde dépassera celui des autres 99 % de la population, à moins de freiner la tendance actuelle à l’augmentation des inégalités.



Au service de quelle banque sommes-nous ? par Syndicat Sud-BPCE (Finance)

vendredi 28 novembre 2014

Quelle est la place et quel est le rôle des banques dans notre société ? Et nous, salariés de la banque, au service de qui et de quoi sommes-nous ?
PDF - 1021.7 koTélécharger la plaquette

Nous sommes salariés de BPCE, un des quatre grands groupes bancaires français avec BNP Paribas, le Crédit Agricole et la Société Générale. Mais savons-nous vraiment ce qu’il y a derrière ce sigle BPCE, connaissons-nous la réalité des grandes banques, comprenons-nous vraiment les enjeux des transactions que celles-ci réalisent ? Savons-nous en définitive à quoi sert notre travail, à quoi nous
contribuons au quotidien ?

Dans une courte présentation, et avec l’aide de quelques chiffres, nous allons mettre en lumière le poids des banques dans l’économie, la nature



Gaël Giraud : La dérégulation financière est notre veau d’or par Marianne (Finance)

lundi 24 novembre 2014


« Prix nobel » d’économie : des cocoricos déplacés par Attac (Finance)

mardi 14 octobre 2014

Le « prix de la Banque de Suède en sciences économiques en l’honneur d’Alfred Nobel », improprement appelé prix Nobel d’économie, vient d’être attribué au français Jean Tirole. Alors qu’un déluge de commentaires élogieux en forme de « cocoricos » se propage dans les médias, Attac déplore ce choix qui s’inscrit dans la lignée des prix attribués à Hayek, Friedman et autres économistes néolibéraux en grande partie responsables de la crise actuelle.



"Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU favorable à la fin de l’impunité des multinationales. La France vote non" par Attac France (Finance)

dimanche 29 juin 2014

Ce jeudi 26 juin, malgré l’opposition de la France, de l’Allemagne et des États-Unis, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU s’est prononcé en faveur d’un projet de résolution déposé par l’Équateur et l’Afrique du Sud afin d’élaborer de nouvelles normes internationales contraignantes sur les entreprises multinationales et les droits humains. Attac France et l’Aitec dénoncent le vote français contre une initiative bienvenue et justifiée, tant il est urgent de mettre fin à l’impunité dont bénéficient les multinationales et garantir l’accès à la justice pour les victimes de leurs activités



Série : Les banques et la doctrine « trop grandes pour être condamnées » par Eric Toussaint (Finance)

mardi 20 mai 2014

Eric Toussaint du CADTM publie sur le site du CADTM toute une série d’articles sur les banques "too big too fail
Vous trouverez le premier article et les liens des 7 autres déja publiés ici : http://cadtm.org/Les-banques-et-la-nouvelle

Les banques et la nouvelle doctrine « Too Big to Jail »

On connaît la maxime : « Trop grandes pour faire faillite » (’Too Big To Fail’). La manière dont les gouvernants ont géré la crise provoquée par les banques a débouché sur une nouvelle doctrine qui peut être résumée par : « Trop grandes pour être condamnées » |1|. Ou « Trop grandes pour être emprisonnées » si on traduit littéralement le nouvel adage qui fait florès aux États-Unis et au Royaume-Uni : « Too Big to Jail » |2| qui rime avec « Too Big to Fail ».



Crise financière : comment des « fonds vautours » commencent à attaquer l’Europe par Olivier Petitjean (Finance)

mercredi 2 avril 2014

source de l’article dans Bastamag
Plusieurs dizaines de fonds spéculatifs s’estiment lésés par la suppression d’aides publiques ou les restructurations de dettes souveraines menées en Europe. Au nom de la protection des investissements, ils attaquent donc les Etats devant des tribunaux commerciaux extranationaux. En jeu : des centaines de millions d’euros d’indemnités à empocher. Si leurs premières cibles sont l’Espagne, la Grèce et Chypre, d’autres pays pourront être concernés. Après l’austérité, les citoyens européens paieront-ils la facture de la crise une seconde fois ?



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 518343

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Finance   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License