Les Faucheurs de chaises font le siège de la BNP Paribas et forcent l’agence Joliette à Marseille à fermer

vendredi 9 décembre 2016

Communiqué de presse

Marseille, le 09/12/16Après avoir occupé les agences BNP Paribas de la rue Saint-Ferréol à Marseille et du Cours Mirabeau à Aix, les Faucheurs de chaises sont revenus vendredi 9 décembre à 15h pour faire le siège de l’agence BNP Paribas Joliette, rue de Dunkerque à Marseille.

Cette action non violente mais déterminée, annoncée publiquement à l’avance, a réuni 80 personnes et a obligé l’agence à fermer.

Plus de 45 actions d’occupation de la BNP ont lieu partout en France ces 9 et 10 décembre, au lendemain du verdict du procès Cahuzac, à la veille du procès en appel des lanceurs d’alerte dans l’affaire Lux Leaks et un mois avant le procès d’un Faucheur de chaises, Jon Palais, le 9 janvier 2017 à Dax.

A Marseille, les Faucheurs de chaises ont expliqué que ce ne sont ni les lanceurs d’alerte ni les Faucheurs de chaises qu’il faut juger, mais l’évasion fiscale en bande organisée !
Ils ont donné rendez-vous à Dax le 9 janvier pour y tenir le procès de l’évasion fiscale.
L’évasion fiscale est un crime social qui coûte chaque année au moins 60 milliards d’euros au budget public en France : cet argent serait nécessaire pour financer les services publics et la transition sociale et écologique dont nous avons besoin.

Le collectif des #FaucheursDeChaises est composé d’Attac, ANV COP 21, les Amis de la Terre et Bizi !
En 2015, ce collectif avait mené 40 actions de réquisition de chaises dans les banques françaises impliquées dans l’évasion fiscale. Depuis début novembre 2016, il a mené 20 actions d’occupation de la BNP Paribas, et en mène des dizaines ces 9 et 10 décembre, partout en France.



D’autres photos


Navigation

Articles de la rubrique

Annonces

les voeux des grévistes