Urgence climatique : on entre dans le dur

mardi 14 novembre 2017

mardi 14 novembre 2017, par Attac France

Lors de la COP 23, ce n’est pas l’objectif des 2 °C qu’il faut enterrer mais les décisions politiques et économiques qui ne sont pas à la hauteur des enjeux. Annoncé à Bonn avec Angela Merkel, Emmanuel Macron accumule pourtant des décisions contradictoires avec l’impératif climatique. À cette occasion, Attac France publie un nouveau rapport qui, en douze fiches, pointe quelques-unes des voies à suivre pour un véritable sursaut politique qui ne se limite pas à de beaux discours.

Contenu du dossier

- Résumé : « Il ne s’agit pas de faire de notre mieux, il s’agit de faire ce qui est requis »
- Urgence climatique : faut-il enterrer l’objectif des 2 °C ?
- Les limites intrinsèques de l’Accord de Paris et de la gouvernance climatique
- Crime climatique : le temps des sanctions est venu, y compris pour les « États voyous »
- Du CETA à l’OMC en passant par la CNUCC, le commerce prime sur le climat !
- Les dangers de la neutralité carbone et des émissions négatives
- Emmanuel Macron : 6 mois à l’Élysée, 6 mois perdus pour le climat ?
- Nouveau Rapport - Le poids écrasant des lobbys gaziers sur Bruxelle
- Réforme marché carbone européen : 200 milliards d’€ supplémentaires pour les pollueurs
- Délinquants du climat = délinquants fiscaux ! Les mettre au pas pour financer le climat !
- 1 million d’emplois climat : comment conjuguer climat et justice sociale ?
- Pas un euro de plus pour les énergies du passé, fossiles ou fissiles


Navigation

Articles de la rubrique

Annonces

les voeux des grévistes