Refuser le traité de libre-échange transatlantique et les replis souverainistes

lundi 23 juin 2014

PAR AMÉLIE CANONNE de l’AITEC 22 MAI 2014

De plus en plus de collectivités « hors Tafta », des réunions publiques partout en Europe : le projet d’accord de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis suscite une mobilisation citoyenne grandissante.

« La bataille contre Tafta s’annonce davantage comme une course de fond qu’un sprint éclair », prévient Amélie Canonne, membre de l’association Aitec et militante du Collectif Stop Tafta, qui appelle à la transparence des négociations jusqu’ici menées dans l’opacité totale. Elle dénonce également le repli souverainiste prôné par l’extrême droite, en réponse à ce projet d’accord commercial.

Le cinquième cycle de négociations du traité transatlantique se poursuit à Arlington (États-Unis). À quelques jours des élections européennes, c’est une grande satisfaction de constater l’ampleur du débat public et de la mobilisation citoyenne face au projet d’accord de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis. (Lire les autres articles sur le sujet )

Des collectifs citoyens associant ONG, mouvements sociaux, syndicats, organisations paysannes, associations de consommateurs... se constituent progressivement dans la plupart des pays d’Europe. En France, de nombreux groupes locaux se rassemblent pour sensibiliser aux enjeux du futur accord dans les territoires, et interpeller élus du Parlement et des collectivités territoriales. Un certain nombre de résolutions politiques ont même été votées par des régions et des communes qui ont choisi de se placer « hors Tafta »

LIRE LA SUITE


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

les voeux des grévistes