« Contre-courant » : le face-à-face Badiou-Rancière

jeudi 29 mai 2014

PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART

Pour cette nouvelle édition de “Contre-courant”, Alain Badiou et Aude Lancelin reçoivent aujourd’hui le philosophe Jacques Rancière, penseur majeur de l’idée démocratique, spécialiste de l’émancipation ouvrière et des révolutions esthétiques.

Coauteur de Lire Le Capital avec Louis Althusser au milieu des années 1960, auteur du Maître ignorant en 1987 et de La Haine de la démocratie en 2005, réflexion sur la résurgence du discours réactionnaire en France depuis la chute du Mur, il publie aujourd’hui Le Fil perdu aux éditions La Fabrique. Une nouvelle réflexion sur les rapports qu’entretiennent la fiction moderne et la politique, à travers une série d’études consacrées à Flaubert, Conrad ou au poète anglais Keats.

Au programme de l’émission de ce mois : le genre d’émancipation que peut produire la littérature, la vision catastrophiste de la modernité véhiculée par les « néo-réacs » français, ou encore la difficulté pour l’égalité d’animer autre chose que des moments historiques et de s’inscrire dans une stratégie politique durable, même si, comme le dit Rancière au cours de l’entretien, « la faillite des stratèges ne prouve rien contre l’émancipation, contre l’égalité ».



Agenda

<<

2020

 

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291

Annonces

les voeux des grévistes