À Gaza, un one-man-show provoque le rire et les larmes

mercredi 23 mars 2016

Association France Palestine Solidarité
Mohammed Omer, Middle East Eye, jeudi 10 mars 2016

Dans la salle bondée, l’atmosphère devient humide et épaisse au fur et à mesure qu’augmente l’excitation du public. Il est exceptionnel de voir autant de monde traverser la bande de Gaza pour se rassembler au même endroit. Des hommes, des femmes, des enfants, des adolescents, des artistes, des responsables politiques et religieux – tous sont amassés dans la salle du théâtre al-Michal et attendent le début de ce monodrame intitulé Le photographe.

Personne ne sait exactement à quoi s’attendre, mais tout le monde espère trouver ici une échappatoire, un peu d’humour pour se soulager, et peut-être une occasion de rire de bon cœur face au poids de la vie sous le blocus israélo-égyptien de Gaza – ne serait-ce que pour une heure.

Cette pièce est inspirée de la vie de personnes réelles et d’événements qui ont eu lieu à Gaza. Au moment où l’acteur, Ali Abou Yassine, apparaît sur la scène, le public fait le silence.

La première scène s’ouvre sur Ali Abou Yassine, qui interprète le photographe Darwich al-Yanfawi, dans sa maison de la côte méditerranéenne située dans l’un des camps de réfugiés de Gaza les plus pauvres et les plus densément peuplés : le camp d’al-Shati.

L’acteur Ali Abou Yassine joue le rôle du photographe Darwich al-Yanfawi (MEE/Mohammed Asad)

Pendant plus d’une heure sur scène, Darwich (Ali Abou Yassine) captive le théâtre ...


Agenda

<<

2020

 

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291

Annonces

les voeux des grévistes