"Breaking the silence" : les témoignages de soldats israéliens sur la dernière guerre à Gaza.

mardi 12 mai 2015

La publication de nouveaux témoignages de soldats israéliens par l’ONG israélienne "Breaking the silence" augmente le malaise à propos de cette guerre très "sale", mais permet aussi d’évoquer sur les réseaux sociaux ce dont Israël ne veut pas parler.

L’ONG israélienne "Breaking the silence" (Rompre le silence) sait qu’elle révèle des faits de guerre tabous, ceux de l’armée israélienne (IDF), et l’assume depuis 2004.
Elle a même été créée pour ça, et ses membres fondateurs ne se cachent pas derrière l’anonymat. même si les témoignages de soldats, eux, sont anonymes. Ce n’est pas le premier site de témoignages sur les horreurs des guerres. Ceux des combattants en Irak, en Afghanistan, en Colombie, y ressemblent beaucoup.

Mais les 60 nouveaux témoignages de soldats à Gaza l’été dernier, signalent, selon l’ONG, une dégradation du strict minimum d’éthique ou de discipline militaire, la banalisation de l’assassinat de civils et des destruction massives d’infrastuctures à Gaza.

Les nouveaux témoignages mis en ligne sont classés, cliniquement, en catégories telles que "destructions", "civils", "occupation", et d’après ces soldats, lors de l’opération "Barrière protectrice" de 2014, aucune limite n’a été posée aux destructions, aucune procédure ou ordre clair n’a encadré ravages, pillages et opérations militaires ou de sécurisation à la puissance disproportionnée. Extraits de quelques témoignages, disponibles (en anglais) sur le site.


LIRE LA SUITE


Agenda

<<

2020

 

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291

Annonces

les voeux des grévistes