Des crimes qui en disent long

vendredi 21 mars 2014

L’assassinat délibéré le 27 février de Moataz Washaha, 24 ans, militant du FPLP, dans sa maison de Birzeit sur­vient deux jours après la mort de Jihad Abdul Rahman Attawil, 47 ans, battu et aspergé de gaz lacry­mo­gènes dans sa cellule. Deux crimes révol­tants qui en disent long sur le sen­timent d’impunité des forces d’occupation israé­liennes. Ils s’inscrivent en fait tota­lement dans la logique poli­tique mise en œuvre par Neta­nyahou : réprimer féro­cement toute résis­tance dans le but de museler le peuple palestinien.

LIRE LA SUITE


Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

les voeux des grévistes