L’AFPS et la campagne internationale BDS

jeudi 21 mars 2019

BOYCOTT, DÉSINVESTISSEMENT, SANCTIONS : pour en finir avec l’occupation, la colonisation et l’apartheid israéliens et pour imposer le droit.

UNE REPONSE NON VIOLENTE AU DENI DU DROIT

L’adoption par Israël en juillet 2018 de la loi sur « l’État-nation du peuple juif » a inscrit dans la loi fondamentale de l’État d’Israël sa politique d’apartheid et son déni des droits du peuple palestinien. Elle vient s’ajouter à la colonisation, à l’occupation, à la répression contre le peuple palestinien, à la poursuite du blocus de Gaza et à la répression sanglante des manifestations non armées, au refus du droit au retour des réfugiés palestiniens.

C’est à ce déni du droit, auquel le peuple palestinien est soumis dans ses différentes composantes, que répond la campagne internationale BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), un mouvement non-violent créé en juillet 2005 par 170 organisations de la société civile palestinienne, et qui depuis s’est développé partout dans le monde. C’est un mouvement qui tire aussi sa richesse de sa diversité, les organisations y participent en tenant compte des conditions spécifiques de leurs pays.

L’Association France Palestine Solidarité est signataire de cette campagne internationale lancée par la société civile palestinienne pour le boycott, le désinvestissement et les sanctions tant qu’Israël ne respecte pas le droit international. Nous menons cette campagne en France, avec nos partenaires, en affichant clairement les principes et les choix qui sont les nôtres.

NOS PRINCIPES

Agissant pour le respect du droit international et des droits de l’Homme, nous souscrivons à l’ensemble des objectifs de la campagne internationale BDS : la fin de l’occupation par Israël des territoires qu’il a conquis par la force en 1967, l’égalité entre tous les citoyens de l’État d’Israël, l’exercice du droit au retour des réfugiés palestiniens conformément à la résolution 194 de l’ONU.

Nous ne remettons pas en cause, ni explicitement, ni implicitement, l’existence de l’État d’Israël. Nous remettons en cause la politique israélienne de colonisation, d’occupation, d’apartheid et de violation continue des droits du peuple palestinien : le droit international, les droits de l’Homme, les droits nationaux, le droit pour chaque individu à être reconnu et à vivre librement.

Il n’y aura pas de solution politique tant qu’une part significative du peuple israélien n’aura pas changé son regard sur le peuple palestinien et sur sa propre histoire. A travers nos actions, nous voulons aussi interpeller l’opinion publique israélienne.
Le respect des droits du peuple palestinien est un objectif partagé par le plus grand nombre de nos concitoyens. Nous cherchons à rassembler l’opinion publique française et peser sur les décisions de notre gouvernement : nous avons donc l’exigence d’être toujours clairs, lisibles, et travailler chaque fois que c’est possible au sein de larges coalitions.


Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Annonces

Le Guide du manifestant arrêté enfin mis à jour !


Sans lendemain

Percutant et superbement réalisé, ce film d’animation questionne notre mode d’exploitation des énergies fossiles et des ressources naturelles, ses conséquences au niveau planétaire et l’impasse où nous mène notre modèle de croissance.