La taxe, l’aéroport, les requins : Attac ne lâche rien !

dimanche 20 avril 2014

jeudi 17 avril 2014, par Attac France

Après le pacte budgétaire, ratifié sans en changer un mot malgré les promesses électorales du candidat socialiste. Après la reculade de la non-réforme bancaire, dont les banques françaises se sont félicitées. Après les déclarations d’amour de Pierre Moscovici au Medef (« Bercy est la maison des entreprises »), qui ne sont pas restées platoniques mais ont donné naissance à l’Accord national interprofessionnel (ANI) et la loi « compétitivité-emploi », à la réforme des retraites, au « Crédit d’impôt compétitivité emploi », à la « TVA sociale », et maintenant à l’inepte « Pacte de responsabilité ». Après l’abandon du droit de vote des étrangers... Après tant de renoncements, il ne restait plus vraiment d’espoir…

Et pourtant, une fois de plus, le gouvernement de François Hollande a réussi à nous décevoir. Des conditions exceptionnelles étaient réunies pour l’adoption d’une taxe sur les transactions financières (TTF) ambitieuse à l’échelle européenne : une première proposition de la Commission européenne qui constituait une bonne base ; l’accord de onze États pour la mise en place d’une coopération renforcée ; le soutien actif de la nouvelle coalition gouvernementale allemande, qui avait inscrit une taxe ambitieuse dans son programme de gouvernement ; et un large soutien de la population et de la société civile.

LIRE LA SUITE


Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Annonces

les voeux des grévistes