Le Front national aux commandes : Vitrolles ,Toulon ,Orange

dimanche 26 janvier 2014

Le FN aux commandes : enquête en trois parties. A l’heure où le parti de Marine Le Pen concentre ses efforts pour remporter aux prochaines élections municipales le plus de villes possibles, retour sur trois exemples de gestions par le Front national sur le mode : « ils l’ont voulu, ils l’ont eu »

Reportages : Rémi Douat Réalisation : Marie-Laure Ciboulet

De 1997 à 2002, VITROLLES est administrée par le couple Mégret.
Plus de dix ans plus tard, les habitants racontent la vie dans une ville d’extrême droite et les conséquences d’une gestion qualifiée par certains de « totalitarisme municipal » sur la culture, les finances de la ville, et l’action sociale.

Reportage : Rémi Douat Réalisation : Benjamin Hû

En 1995, Jacques Bompard est élu sous l’étiquette du Front National à ORANGE. Depuis lors, son action municipale se concentre sur le centre ville et laisse volontairement les quartiers périphériques et l’aide sociale publique dans un dénuement complet.

Reportage : Rémi Douat Réalisation : Marie-Laure Ciboulet

De 1995 à 2001, Jean-Marie Le Chevallier, élu du Front National, administre la ville de TOULON. Contrairement à Vitrolles qui s’est imposée comme un laboratoire idéologique, la gestion de Toulon se distingue par l’impossibilité pure et simple d’appliquer leur programme annoncé.


Annonces

les voeux des grévistes