attac 18

4ème Forum Social Local du Cher « La croissance à quel prix ? »

du 11 au 17 avril 2015
dimanche 29 mars 2015 par SM

« Taux de croissance », « retour de la croissance », « chômage lié à l’absence de croissance »... La croissance : un mot qui revient sans cesse dans les discours politiques, médiatiques. Mais qu’y a-t-il derrière cette « sacrée croissance » ?
Le Forum social local du Cher est l’occasion de s’interroger : quel développement voulons-nous ? Pour quel type de société ? N’y a-t-il pas urgence à ralentir et à mettre l’accent sur d’autres formes possibles de développement, sur des initiatives citoyennes de plus en plus nombreuses.

. Samedi 11 avril / 20h00

Traversée à haut risque à bord du TAFTA

Bourges, amphithéâtre du Muséum d’histoire naturelle, les rives d’Auron (allée René-Ménard)

Une croisière théâtrale mouvementée, ludique et instructive sur le projet du Grand Marché Transatlantique

Sous l’impulsion des multinationales, la Commission européenne et le gouvernement des Etats-Unis cherchent, dans le plus grand secret, à créer une immense zone où le commerce-roi écraserait le droit des peuples, balaierait leurs conquêtes sociales, réduirait leur droit de bien manger de bien vivre...

Le texte a été écrit par des militants d’Attac et joué par des sympathisants. La pièce sera suivie d’un débat et d’un buffet convivial. 

. Dimanche 12 avril / 17h00

Traversée à haut risque à bord du TAFTA

Vierzon, salle des fêtes Forges, 14 rue Eugène Pottier

Une croisière théâtrale mouvementée, ludique et instructive sur le projet du Grand Marché Transatlantique

Voir ci-dessus. La représentation sera suivie d’un débat et d’un goûter.

. Lundi 13 avril / 20h00

Croissance à tout prix ou développement de qualité ?

Bourges, salle des délibérations du Conseil général du Cher (place Marcel Plaisant)

avec Jean-Marie Harribey, économiste, animateur du Conseil scientifique d’Attac France dont il a été co-président de 2006 à 2009. Il fait partie des Économistes atterrés et il est membre de la Fondation Copernic.

Face à la crise de l’économie capitaliste mondiale, faut-il promouvoir la croissance économique à tout prix ? Ou, au contraire, changer radicalement de modèle de développement : les services non marchands plutôt que la multiplication des gadgets, la réduction du temps de travail plutôt que la fuite en avant productiviste, la sobriété énergétique plutôt que la prolifération du nucléaire, l’agriculture biologique de proximité plutôt que les OGM, les transports collectifs locaux plutôt que les grandes LGV et les autoroutes, la réforme fiscale plutôt que les paradis fiscaux...

 . Mardi 14 avril / 20h00

Bourges, Espace Tivoli, 3 rue du Moulon

Croissance et pollution au Nigeria

Projection du film « Nigéria : l’éternelle marée noire » (2011, version courte), de Sébastien Mesquida et Yann Le Gléau, suivie d’un débat avec Vincent Henry. 

Le Nigéria vit à 80% des ressources issues du pétrole ; chaque année les compagnies pétrolières (Shell en tête) en déversent 180 000 tonnes dans la mangrove du delta du Niger, site de grande qualité environnementale. Les habitants du delta ne reçoivent que les fuites et pollutions et voient leur terre et leur mode de vie dévastés ; ils attendent des compensations de la part des compagnies pétrolières et le droit à gagner dignement leur vie. Vincent Henry, coauteur avec Emmanuel Prost, d’un carnet de voyage « Marais noirs », réalisé sur place, interviendra après la projection du film.

. Mercredi 15 avril / 20h00

Le tribunal du Grand Marché transatlantique : un danger pour la démocratie

Maison des syndicats, 5 boulevard Georges Clémenceau

avec : Jan Robert Suesser (membre du bureau de la Ligue des Droits de l’Homme et vice-président du forum civique européen) et Bertrand Couderc (avocat et vice président de la section de Bourges des Droits de l’Homme).

Les Etats-Unis et l’Union Européenne préparent en secret les accords du Grand Traité Transatlantique. Ce traité doit abolir toute réglementation jugée hostile aux investisseurs internationaux. En cas de conflits entre un Etat et une firme, un mécanisme indépendant des juridictions nationales est prévu : le tribunal arbitral, tribunal privé. Avec ce projet les multinationales feront la loi. Que remet en cause le tribunal arbitral ? Dans quels domaines pourra-t-il intervenir ? En quoi menace-t-il la démocratie ?

. Jeudi 16 avril / 20h30

Saint-Florent-sur-Cher, cinéma Rio, 36 avenue Chaussée de César

S’adapter pour survivre

Projection du film Ady Gasy, de Nantenaima Lova (2014), suivie d’un débat

« Les Chinois fabriquent les objets, les Malgaches les réparent ». Il y a ceux qui font des chaussures à partir de pneus, ceux qui fabriquent des lampes à partir de boîtes de lait condensé sucré, ceux qui transforment en médicaments et savon les os de zébus laissés par les chiens errants. Imaginons un instant un futur où le système économique viendrait à lâcher : ceux qui tomberaient de haut auraient peut-être du mal à se relever, tandis qu’à Madagascar, on saurait s’adapter grâce à ce sens de la débrouille, le « Ady Gasy ».

. Vendred 17 avril / 18h30

Maison des syndicats, 5 boulevard Georges Clémenceau

Dépenses militaires et transition écologique

Avec Ben Cramer, journaliste, écrivain, chercheur (il enseigne, depuis 2011, la géopolitique du développement durable)

Ben Cramer établit des passerelles entre paix, désarmement et écologie. Les dépenses folles sur des projets de « défense » garantissent-elles vraiment notre sécurité ? La décroissance doit aussi concerner le monde militaire, y compris les ventes d’équipements militaires en plein boom. La transition écologique dont il est beaucoup question ces temps-ci devrait conduire à une réflexion sur la sobriété stratégique.

. Vendredi 17 avril / 21h00

Bourges, cinéma de la Maison de la Culture, 12 Bd Clémenceau

L’urgence de ralentir
C’est le titre du film de Philippe Borrel
« Course suicidaire et inconsciente », selon Edgar Morin, l’accélération financière et technologique, déconnectée du rythme de l’homme, mène notre système à l’épuisement et vers des catastrophes écologiques, économiques et sociales. Des citoyens refusent de se soumettre au diktat de l’urgence et de l’immédiateté, pour redonner sens au temps et remettre l’humain au coeur du système. En Europe, aux États-Unis, en Amérique latine ou encore en Inde, Philippe Borrel est allé à la découverte de ces initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d’autres paradigmes.

L’édition 2015 du Forum social local du Cher regroupe les associations suivantes : Amnesty international, groupe de Bourges – Attac18 – Café-Repaire de Vierzon – Cercle Condorcet – Ligue française de l’enseignement 18 - Ligue des droits de l’homme, section de Bourges – Mouvement de la Paix – Pour une constituante – RESF18

Contact : 06 23 35 36 84 ou 06 64 39 43 75

Tract du Forum Social Local du Cher 2015

Dépliant du Forum Social Local du Cher 2015


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 26068

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac 18  Suivre la vie du site Evenements 2015   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC (adaptation mp)

Creative Commons License