Ciném’Attac 7, du 1er octobre au mardi 4 octobre à Rennes

jeudi 8 septembre 2011, par Attac Rennes

La 7e édition de Ciném’Attac aura lieu à la Maison Internationale de Rennes, du 1er octobre au mardi 4 octobre.

PDF - 145.6 ko
Ciném’Attac 7, du 1er octobre au mardi 4 octobre à Rennes

 Samedi 1er octobre

Turbulences
16 h – Auditorium de la MIR
Canada / 1997 / 52 mn

Pourquoi les riches deviennent-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? Pour comprendre les mécanismes économiques qui conduisent à
cette situation explosive, la réalisatrice a rencontré au Canada des ouvriers ayant perdu leur emploi à cause de la sous-traitance, des enseignants en lutte, des marchands de poisson au Sénégal, des ouvrières à Bangkok, de personnes endettées à Mexico, des familles sans logis à Paris... Elle a aussi interrogé des banquiers, des gestionnaires de fonds, des spéculateurs.

Vers un crash alimentaire
20 h – Auditorium de la MIR
France-Suisse / 2008 / 1 h 20

Dans un univers où la mondialisation est synonyme de croissance, voire d’abondance, les stocks de céréales n’assurent plus que 37 jours de nourriture à la population mondiale ! Bien en deçà du niveau officiel de sécurité alimentaire.
Alors que l’appétit de la planète ne cesse de croître, à mesure que la population augmente, la récolte de céréales diminue... Moins de 2 milliards de tonnes pour cette année, contre 2,7 milliards, en 2004. À Chicago, Paris ou Shanghai, partout dans le monde, le cours des céréales s’affole. Les spéculateurs délaissent les métaux au profit des matières premières agricoles. Le blé a pris 70 % en moins d’un an, le maïs a doublé. Ces deux céréales sont au centre du défi actuel pour nourrir les hommes, le bétail et... les moteurs !

- Débat : « La souveraineté alimentaire et la spéculation sur les matières agricoles », avec la participation du CRIDEV, du Mouvement de Paix et d’Attac Rennes.

 Dimanche 2 octobre

Le business de l’or au Guatemala
16 h – Auditorium de la MIR
Collectif Guatemala / 2010 / 53 mn

Depuis les accords de paix de 1996, le gouvernement guatémaltèque encourage vivement l’arrivée de transnationales extractives sur les territoires indigènes. Cette politique viole les droits des populations autochtones qui s’organisent afin de défendre leurs territoires. Ce documentaire donne à voir la résistance communautaire contre les transnationales et les politiques néolibérales au travers d’un cas précis : la résistance de Crisanta Pérez et d’une partie de la population de San Miguel Ixtahuacan contra la compagnie minière canadienne Goldcorp Inc.

Moi, la finance et le développement durable
20 h – Auditorium de la MIR
Autriche/ 2007 / 1 h 47

Des brokers, un magicien, dès analystes financiers, un chat qui pense, des syndicalistes, un économiste hétérodoxe, une bonne sœur, des ONG, un économiste jésuite, des banquiers, un colibri, un scorpion sur le dos d’une grenouille répondent aux interrogations d’une ménagère de plus de cinquante ans qui se sert de son temps de cerveau enfin disponible pour titiller la Finance sur sa responsabilité face au développement (...)

Débat : « De la crise financière à la crise de la dette », avec la participation du CADTM et d’Attac Rennes.

 Lundi 3 octobre

Brennilis, la centrale qui ne voulait pas s’éteindre
20 h – Auditorium de la MIR
France / 2008 / 52 mn

C’est l’une des plus vieilles centrales nucléaires de France. Plantée en plein milieu des Monts d’Arrée, elle a cessé depuis vingt ans déjà de fournir de l’électricité aux Bretons. À travers l’histoire du réacteur EL 4, se dessine l’après-nucléaire français. Que se passe-t-il quand un réacteur est en fin de vie ? Quels sont les différents choix du démantèlement ? Combien cela coûte ? Qui doit faire ce travail ? Combien de temps cela va durer ? Et pourquoi autant de gens se posent des questions sur les pollutions éventuelles qu’aurait occasionnées cette centrale dans l’environnement ?

Débat : « Comment sortir du nucléaire et assurer la transition vers les énergies renouvelables ? », avec la participation du Réseau Sortir Du Nucléaire pays de Rennes.

 Mardi 4 octobre

Entre nos mains
20 h – Auditorium de la MIR
France / 2010 / 1 h 28

Confrontés à la faillite de leur entreprise de lingerie, des salariés – majoritairement des femmes – tentent de la reprendre sous forme de coopérative.
Au fur et à mesure que leur projet prend forme, ils se heurtent à leur
patron et à la réalité du « marché ».
L’entreprise devient alors un petit théâtre où se jouent sur un ton espiègle, entre soutiens-gorge et culottes, des questions fondamentales économiques et sociales. Les salariés découvrent dans cette aventure collective une nouvelle liberté.

Débat : Les coopératives, un mode de production qui échappe à la spéculation ?, avec un représentant de la Fédération des SCOP de Bretagne.

Portfolio

Répondre à cet article