A Rennes le 9 avril, des agressions policières injustifiables

dimanche 10 avril 2016, par Attac Rennes

Le projet de loi travail préoccupe à juste titre les jeunes, les salariés et les citoyens et ils ont exprimé leur désaccord dans la rue le matin du 9 avril 2016.

A Rennes comme dans beaucoup d’autres villes en France, des milliers de personnes, y compris des enfants et des personnes âgées, ont défilé dans le cadre de la manifestation prévue et organisée nationalement et localement, tout à fait pacifiquement et dans le calme, jusqu’à ce que la police leur barre le passage et les agresse avec des gaz lacrymogènes.

Nous dénonçons cette situation qui autorise (ou encourage ?) la police à agresser impunément de simples citoyens qui défilent au nom d’une liberté d’expression publique qui ne leur serait plus permise, et à provoquer l’insécurité qu’elle est censée combattre.

Certes il y a eu des attentats terroristes le 13 novembre à Paris, prétexte à un état d’urgence pour lutter contre le terrorisme, mais quel est le rapport ? Celui que nous constatons, c’est que la police se permet maintenant d’agresser de simples citoyens sans distinction, quels que soient leurs comportements.

Pour garantir l’ordre public, nous demandons l’arrêt immédiat des provocations et autres agressions policières !

Répondre à cet article