Manifestation de soutien au peuple grec

vendredi 19 juin 2015, par Attac Rennes

Semaine européenne de mobilisation en soutien au peuple grec, contre l’austérité et la dette illégitime.

Le collectif de soutien au peuple grec vous appelle à manifester votre soutien à la démocratie contre les responsables de la crise et de la dette. Le président de la Commission européenne se permet de déclarer : "il ne saurait y avoir de droits démocratiques contre les traités européens". De cette Europe là, nous n’en voulons pas !

Dans les "négociations" en cours, les représentants de l’Eurogroupe n’ont qu’un seul discours : austérité, austérité, encore et encore ! C’est exactement ce qui ne marche pas depuis 5 ans et qui détruit l’économie du pays. Mais cela ne leur suffit pas !

C’est au nom de la dette que le peuple continue de subir depuis 5 ans la pire austérité qu’un peuple d’Europe ait connue depuis la Deuxième Guerre mondiale. Cette cure d’austérité n’a non seulement pas réduit la dette, mais elle a plongé la Grèce dans un marasme économique sans précédent. Mais cela ne leur suffit pas !

Déjà un tiers de la population n’a plus de couverture sociale et de nombreux médicaments manquent. Le chômage atteint des records (60% chez les 15-25 ans et 72% pour les jeunes femmes). Des dizaines de milliers de PME et commerces ont fermé. On estime à 250 000 le nombre de Grecs qui ont émigré. Mais cela ne leur suffit pas !

On parle fréquemment du "laboratoire grec" comme terrain d’expérimentation des politiques ultra-libérales qui veulent voir "jusqu’où on peut aller" avant que les peuples ne réagissent.

Le peuple grec a besoin de notre mobilisation comme nous avons besoin de la sienne ! La politique d’austérité, c’est aussi un projet politique pour la France...

Le collectif rennais de soutien au peuple grec est composé des organisations suivantes :
Attac, CADTM, Fondation Copernic, Les Amis du Monde diplomatique, Cridev, Parti Communiste Français, Jeunes Communistes 35, Parti de Gauche, Ensemble !, Jeunes Ecologistes-EELV, Mouvement des Jeunes Socialistes, NPA, Solidaires 35.

Page facebook

Voir aussi « Grèce, petit guide contre les bobards médiatiques »

Mieux comprendre ce qui se passe

Répondre à cet article