Conférence-débat le 16 mai à 20h30 Espace Ouest France

mercredi 8 mai 2013, par Attac Rennes

Avec l’auteur Stefano LIBERTI, journaliste et Jean-Sébastien PIEL, administrateur de Terre de Liens à l’Espace Ouest France, 38 rue du Pré-boté à Rennes.

Depuis la grave crise alimentaire de 2008, une véritable ruée sur les terres arables se déroule dans les pays du Sud. Les fonds de pension et les multinationales du secteur de l’énergie, ainsi que l’industrie agroalimentaire et certaines nations arabes et asiatiques, négocient l’achat ou la location de millions d’hectares en Afrique et en Amérique du Sud. Le land grabbing se pratique au détriment des ressources et des populations locales, dans un climat de corruption généralisée.

Pour la première fois, un journaliste a mené une enquête de terrain sur cette politique de la terre bradée. Stefano Liberti a rencontré tous les acteurs en présence, en Ethiopie et au Brésil, dans le Middle West américain et à la Bourse de Chicago, en passant par l’Arabie saoudite, la Tanzanie et la Suisse.

Au terme de trois années d’investigation, il met en évidence que l’agriculture constitue la nouvelle « valeur refuge » de la finance internationale.

Cette soirée est co-organisée par Survie 35, le Confédération paysanne, le Cridev, le CCFD, Terre de Liens et Attac 35

Documents joints

1 Message

Répondre à cet article