Rennes Place des Lices : des militants dans l’agence de la BNP

samedi 1er avril 2017, par Attac Rennes

Ce samedi 1 avril à 11h00, 25 militant-e-s de ANV Rennes et de ATTAC Rennes ont mis en accusation, pour complicité d’évasion fiscale et financement de crimes climatiques, la BNP-Paribas par le biais d’une action non violente
réalisée dans l’une de ses agences en plein centre de Rennes, place des Lices.

Ils y ont déployé des banderoles clamant, entre autres, « Mettons la BNP sur le
banc des accusés ». Au même moment, des militants d’ANV Rennes et d’ATTAC Rennes simulaient le jugement de Jean-Laurent Bonnafé, administrateur et directeur général de BNP Paribas, représenté par un militant placé sur un banc des accusés.

D’autres membres de l’association altermondialiste distribuaient pendant ce temps des tracts reprochant à la BNP-Paribas le procès intenté à Florent Compain, Président des Amis de la Terre et membre des #FaucheursDeChaises, procès qui aura lieu le mardi 11 avril à Bar le Duc (Meuse). Il risque 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende pour une réquisition de chaises dans une agence BNP de Nancy, visant à dénoncer le rôle de la banque dans l’évasion fiscale des grandes fortunes.

Les militants ont annoncé qu’une série d’actions - du style de celles réalisées en novembre et décembre 2016 pour dénoncer le procès intenté à Jon Palais -
allait suivre pour mettre la BNP sur le banc des accusés et faire du 11 avril le procès de ses agissements contre les populations, le climat et la justice sociale.

Voir la vidéo sur facebook

L’impunité fiscale : ça suffit !

Répondre à cet article