Tous dans la rue pour « libérer le travail » pour les salariés !

mercredi 6 septembre 2017, par Attac Rennes

Les réformes qui flexibilisent l’emploi en France ne permettent pas de lutter contre le chômage qui continue d’augmenter en France. C’est la politique de rigueur qu’on nous impose depuis la crise financière qui plombe l’économie et l’emploi et tout le monde le sait.

En Allemagne, ces réformes ont transformé les chômeurs en travailleurs pauvres, ceux qui doivent accepter n’importe quel travail mal payé pour survivre. Au Royaume Unis, les salariés en contrats 0 heure sont dans des situations encore pire, forme moderne d’esclavage.

C’est pourtant dans cette direction que nous embarque Macron avec ses ordonnances. Pourquoi ?

Parce que les logiques de rentabilité financière dictées par les actionnaires et relayées par le Medef ne supportent pas s’encombrer de règles pour les salariés… et que Macron pourra nous raconter ensuite qu’il a fait baisser le chômage en France… comme chez nos voisins.

Alors le code du travail et le CDI, c’est vraiment ringard, on va vous concocter un nouveau contrat travail jetable dit « de projet ». On vous embauche quand on veut et on vous jette quand on veut… et aussi à moindre coût car, vous ne le saviez pas ? C’est le coût des licenciements qui sont responsables du chômage ! Plus c’est gros, plus ça passe. Par ordonnances et en été, ça passe encore mieux.

Vous n’êtes pas dupes ? Alors tous dans la rue le 12, le 20, le 23 et ainsi de suite… jusqu’au retrait des ordonnances.

Si les mots ont un sens, alors ok, libérez le travail : plus de sécurité et plus de droits pour les salariés !

Découvrez le « Petit guide de résistance à la loi Travail XXL »

Répondre à cet article