Rosey - Réunion publique Bac’OGM

24 mars 2010 - 20h
mercredi 24 mars 2010
par  chalon
popularité : 90%

Semaine pour les alternatives aux pesticides

Réunion publique à Rosey, salle de la mairie, 25 mars 2010 - 20h : « Comment et pourquoi se passer des pesticides »

Initiée en 2006, la semaine pour les alternatives aux pesticides est un événement fédérateur international ou les associations, les collectivités et autres acteurs de la société civile organisent des événements pour démontrer les risques sanitaires et environnementaux liés a l’utilisation des pesticides.

Ces actions citoyennes veulent insister sur le fait que le recours aux pesticides est inacceptable quand les alternatives aux traitements chimiques existent et qu’elles sont viables.

Bourgogne Action Citoyenne OGM s’inscrit dans cette mobilisation. De part, sa mission d’information, elle va nous présenter les endroits et les cultures les plus touchées par l’utilisation des pesticides puis elle proposera des solutions plus respectueuses de l’environnement.

L’exemple de la Saône et Loire est symptomatique. La vigne et les cultures de mais sont les plus exposées avec des méthodes des plus nuisibles pour la biodiversité et la santé des populations : l’épandage aérien.

Thierry Grosjean , responsable de la Capen et membre du collectif OGM et pesticides 71 nous parlera des conséquences des pulvérisations en Bresse de 2007 et 2009 sur les abeilles , les eaux souterraines . Puis, il évoquera les actions juridiques de la CAPEN contre les traitements chimiques. Enfin , il nous parlera du bénéfice que représente la rotation des cultures pour réduire la présence de la Chrysomèle, ravageur de mais.

André Lefèvre, porte-parole du Mouvement pour le Droit et le Respect des Générations Futures, interviendra sur les épandages prévus aux printemps sur la cote Chalonnaise et plus particulièrement autour du village de Rosey . Apparemment, la vigne serait atteinte par la Flavescence dorée. Pour l’éradiquer, la pulvérisation aérienne a été décidée par la préfecture. Pourtant, des mesures préventives existent et consistent entre autre à traiter en amont les plants à l’eau chaude.

Un exposé optimiste viendra rompre avec le fatalisme ambiant pour nous montrer les limites des pesticides en général puis l’ensemble des moyens à notre disposition pour les dépasser.

Venez vous informer, échanger et résister surtout quand le gouvernement souhaite réduire officiellement le plan « Eco-phyto 2018 » ou il était prévu de réduire de 50%, l’utilisation des pesticides d’ici une dizaine d’année.

Collectif OGM et pesticides 71

Contacts :

Magali.bacogm gmail.com , animatrice de BAC OGM

Claire.mallard gmail.com , referant du collectif 71


Brèves

23 septembre 2010 - Film « L’encerclement » à Cluny

En avant première de la fête altermondialiste, le documentaire « L’encerclement » sera projeté le (...)